Inachis io (paon du jour)

Publié le 29 Juillet 2017

Plaidoyer pour une mal aimée : l’ortie!

Rares sont les jardins où l'ortie n'est pas traitée (dans tous les sens du terme!) comme une "mauvaise herbe", le caractère urticant de la plante ajoutant à son discrédit, et finalement à sa perte. Pourtant, et vous l'aurez compris, l'ortie est la plante nourricière de nombreux insectes, et notamment de papillons (sans parler de multiples vertus, présentement hors propos).

Sachez qu'une touffe d'ortie, ou quelques potées au fond du jardin, suffisent souvent pour leur donner vie....tout en égayant la vôtre. Sachez également que les "mauvaises herbes" du jardin sont souvent les bonnes pour de nombreuses espèces d'insectes, et que bien traiter, c'est ne pas traiter avec des pesticides!

 

Inachis io (Lépidoptère Nymphalidae) : chenille et adulte
Inachis io (Lépidoptère Nymphalidae) : chenille et adulte

Inachis io (Lépidoptère Nymphalidae) : chenille et adulte

Inachis io (paon du jour)

 

C'est à coup sûr le plus classique des classiques. Reste qu'il se fait de moins en moins commun (comme tant d'autres!), en l'attente de peut-être devenir de plus en plus rare ... voire d'un jour disparaître !

 Il faut dire qu'être Paon du jour n'est pas sinécure, car par-delà les aléas de la Vie, et de sa condition d'insecte, la jolie bestiole a tout à redouter des insecticides ... sans parler d'herbicides ayant tôt fait de "griller" sa plante nourricière préférée ... avec œufs et chenilles à l'occasion !

Ce papillon est même protégé dans certains cantons Suisse, et ce n'est pas par hasard!

 

Inachis io a la particularité d'hiverner à l'état adulte, ailes fermées, dans des lieux plutôt sombres et humides (greniers, caves, recoin de vieille bâtisse, arbre creux, caverne, terrier abandonné, etc.). Là où il y a 2 générations, les individus hivernants vont sortir de leurs retraites dès les premières belles journées ensoleillées, généralement en février-mars, puis ils vont s'accoupler, et pondre. Il s'ensuivra une première génération, qui pourrait se qualifier de printanière, laquelle en donnera une seconde, à la fois estivale et hivernante, observable d'Août à Mai.

La ponte suit classiquement l'accouplement, et les œufs sont déposés en amas de 50 à 200 en général au revers des feuilles de l'ortie commune, dite grande ortie (Urtica dioica).

La chenille a une impressionnante structure des soies épineuses, particulièrement acérées et barbulées mais a une totale innocuité, non urticante, et non vulnérante.

Régime alimentaire d’Inachis io : les adultes (papillons) se nourrissent du nectar des fleurs. Les chenilles se nourrissent d’orties (parfois de houblon) et c’est tout !

 

Pour l'accueillir dans votre jardin, pensez à lui garder quelques orties.

Inachis io (paon du jour)
Inachis io (paon du jour)
Inachis io (paon du jour)
Inachis io (paon du jour)
Inachis io (paon du jour)
Inachis io (paon du jour)
Inachis io (paon du jour)
Inachis io (paon du jour)

Rédigé par Marika and Joel Kuhlmann

Repost 0
Commenter cet article