Publié le 1 Février 2024

Lavandula stoechas est communément appelée lavande française, sauf en France! Son nom vient de "Stoëchades" (ce qui signifie rangées en ligne)".  Les îles Stoëchades sont les îles d'Hyères (Porquerolles, Port-Cros et l'île du Levant ou du Titan), sur lesquelles cette lavande est très commune!

C’est un arbuste nain aromatique aux feuilles étroites et grisâtres et qui porte des têtes denses et ovales de petites fleurs violettes surmontées d’une touffe de bractées violettes.

 

Lavandes : types de lavandes et leurs caractéristiques

La lavande est une plante aromatique très caractéristique du bassin méditerranéen. C'est une plante appréciée pour l'odeur de ses fleurs, ainsi que pour son aspect et ses propriétés médicinales. Elles poussent surtout sur les sols calcaires secs et ensoleillés, à l'exception de Lavandula stoechas, qui préfère les sols siliceux.
Toutes les lavandes sont des plantes mellifères, très recherchées par les abeilles.

  • Type de plante : Vivace
  • Exposition au soleil : Soleil direct
  • Faible irrigation
  • Résiste aux changements de saisons : Oui
  • Résistant au froid (Dépend de la variété)
  • Floraison de juin à août (selon la variété)
  • Plantation toute l'année

Le genre lavande ou Lavandula comprend de nombreuses lavandes. La plus connue est la lavande conventionnelle ou angustifolia, mais il en existe bien d’autres. Parmi les innombrables espèces de lavande, à ce jour, une quarantaine d’espèces ont été identifiées. Pour distinguer chacune des espèces de Lavande, il est très important de faire attention au nom botanique. Cela fait toute la différence!

De plus, généralement, l’appellation « Lavande » englobe le lavandin, ce qui donne la différenciation très compliquée entre ces deux espèces.

  1. Lavande vraie ou officinale (Lavandula angustifolia)
  2. Lavande dentée (Lavandula dentada)
  3. Lavande papillon (Lavendula stoechas), celle qui nous intéresse

Ce sont les 3 variétés de lavande les plus connues et chacune possèdent des caractéristiques différentes. En voici quelques-unes.

  • Lavandula angustifolia

C'est la plus courante. Elle est en fait originaire du bassin méditerranéen et ne se trouve qu’ici. Les feuilles de lavande sont vertes avec une teinte grisâtre.

C'est la meilleure des lavandes pour la qualité de son huile essentielle. À l'état sauvage, elle pousse surtout en Provence, mais elle peut être cultivée dans des régions plus septentrionales, d'autant qu'il en existe de nombreux cultivars. Seule l’huile essentielle issue de cette production sur une zone déterminée bénéficie de l’Appellation d'origine contrôlée (AOC), huile essentielle de lavande de Haute-Provence. On recense environ 4 000 hectares cultivés dans les 4 départements producteurs.

Cette plante buissonnante se distingue par sa floraison sous forme de bourgeoise violette pouvant atteindre 8 à 10 cm de long, s'étendant le long de sa longue tige. Ces arbustes peuvent atteindre plus de cinq pieds et être assez tentaculaires. Elle fleurit pendant un mois entre juin et août, selon le climat.

  • Lavandula dentada

La lavande dentée ou frangée (également connue sous le nom de lavande française ou anglaise!?), est une variété de lavande qui se distingue par ses feuilles irrégulières. C'est une plante plus typique pour les jardins car elle est plus compacte et a plus de floraison. Celles-ci présentent de petites indentations sur tous les bords de la feuille. Elle a également une couleur plus verdâtre. Elle peut être plantée dans les zones aux sols calcaires, car elle est très bien adaptée. Sa floraison est également violette et se distingue par sa longue floraison. Si nous sommes dans un climat chaud, à partir des mois de mars et avril, nous pouvons déjà voir la floraison. Cela peut être prolongé jusqu'en septembre!

La lavande papillon se distingue par le fait qu'au sommet de sa fleur elle présente des bractées violettes ou violettes très spectaculaires. Les inflorescences sont regroupées en grappes violettes, mais dans ce cas plus compactes et carrées. Sa floraison est un peu moins grande, mais elle est plus spectaculaire.
Le nom Lavandula stoechas est dû au fait qu'il s'agit d'une plante très abondante dans les îles Stoechades (Îles d'Hyères), en France.

À l'état sauvage, c'est certainement la lavande dont le territoire géographique est le plus vaste (tout le pourtour méditerranéen). Mais celle-ci n'est d'aucune utilité en parfumerie : elle sent un peu le camphre, et rien d'autre. Mais par contre, elle produit un miel de toute beauté, qui ne cristallise quasiment jamais! Un régal 🤗

Elle se distingue de ces espèces précédentes par deux caractéristiques : elle vit sur des terrains siliceux, notamment les schistes ; de l'autre elle possède à l'extrémité de ses épis de grandes bractées violettes, souvent plus foncées que les fleurs proprement disent. Floraison : avril-juillet.

Nota : Comme vous pouvez le constater, elles ont toutes une floraison très similaire, des caractéristiques similaires, mais elles ne sont pas identiques.

Rosmaninho

Au Portugal, la lavande espagnole a plein de noms; en premier, Rosmaninho, mais aussi alfazema, arçã, arçanha, etc...

Découvrez les cinq espèces présentes spontanément au Portugal, avec l'aide de l'illustratrice Carolina Fernandes da Silva.


Tous les rosmaninho (Attention aux traducteurs qui souvent traduisent par "romarins" | c'est une confusion de traduction! c'est bien une plante du genre Lavendula) | , alfazema ou lavandas (nom commun au Brésil) appartiennent au genre Lavandula L. Cinq espèces spontanées sont actuellement reconnues au Portugal (trois rosmaninho et deux alfazema [lavandes]) :

  • Lavandula stoechas (sous-espèce luisieri) : Rozeira

Cette lavande "rosmarinho" présente une inflorescence compacte et élargie, un pédoncule court ou moyen, un calice à poils très courts et une corolle dont tous les lobes sont égaux ou légèrement inégaux. On la trouve dans la moitié centrale et occidentale de la péninsule ibérique. Au Portugal, elle est abondante dans le nord-est, le centre et le sud.

Lavandula stoechas (sous-espèce luisieri) : Rozeira

 

  • Lavandula stoechas (sous-espèce pedunculata) : Rosmaninho-maior, arçã

Ce rosmaninho-maior a un long pédoncule et est dépourvu de feuilles. Il est possible de le trouver surtout dans la moitié nord de la péninsule ibérique ; au Portugal, on le trouve plus abondamment dans le nord-est, le centre et le sud du Portugal.

Lavandula stoechas (sous-espèce pedunculata) : Rosmaninho-maior, arçã
  • Lavandula stoechas (sous-espèce viridis) : Rosmaninho-verde

Le Rosmaninho-verde (vert) se démarque des autres car il est dans des tons de vert et possède des fleurs de couleur crème. Cette plante est plus difficile à trouver et est présente sporadiquement dans le sud-ouest et le sud-est de l'Alentejo et dans l'Algarve de Barlavento.

Lavandula stoechas (sous-espèce viridis) : Rosmaninho-verde
  • Lavandula latifolia Medicus : alfazema-brava (lavande sauvage)

C'est une plante moins abondante que les autres. Ses feuilles sont plus larges et les inflorescences sont étroites. Au Portugal, il ne pousse que dans les massifs calcaires de l'Estrémadure et de la Beira Litoral.

Lavandula latifolia Medicus : alfazema-brava
  • Lavandula multifida L. (pas de nom commun connu)

Cette plante forme un petit buisson pouvant mesurer entre 70 centimètres et un mètre de hauteur. Elle se distingue de toutes les autres espèces de la péninsule ibérique par ses feuilles divisées en segments très étroits. Il est sujet à des microclimats plus chauds et se trouve dans de petites communautés sur les pentes exposées sud de la Serra da Arrábida et de la vallée du Guadiana.

Lavandula multifida L.

Alors qu’en est-il du romarin ?
Le romarin (Rosmarinus officinalis L) n'est pas une lavandula. Il a même été reclassé en 2017 dans le genre des sauges (genre Salvia) Salvia rosmarinus. Bien que la nomenclature botanique soit écrite en latin et que la langue portugaise en dérive, il semble que le genre Rosmarinus L., si abondant au Portugal dans l'espèce Rosmarinus officinalis L., ait reçu le nom de "alecrim" et non de "rosmaninho" , mais la confusion est courante parmi les Portugais en raison de l’anglais apparenté « Rosemary ».

Rosmarinus officinalis L

Découvrez le travail de Carolina Fernandes da Silva ici.

Document écrit par HÉLÉNA GÉRALDES en 2015, traduit par Joel Kuhlmann. Texte original ici.

Durant l’Empire romain, c’était une plante largement utilisée pour aromatiser les bains, à laquelle contribuaient également ses huiles essentielles. Mais il n’y a pas que les humains que le rosmaninho captive ! Il est également très apprécié des insectes pollinisateurs, étant considéré comme une excellente espèce mellifère.
Favorisez des espèces comme Lavandula stoechas dans votre jardin ou vos massifs : en plus de parfumer l'espace, vous contribuerez à la survie des espèces pollinisatrices !

Usage culinaire : Son utilisation en cuisine n'est pas courante en raison de sa forte odeur camphrée, même si les abeilles produisent avec un miel qui est un régal des dieux. Utilisé en confiserie.

Usage médicinal : largement cultivé et apprécié pour son huile essentielle, utilisée comme puissant insectifuge, excellent antiseptique et calmant.

Culture : Elle préfère les endroits ensoleillés; pendant la saison chaude il faut fréquemment couper les fleurs qui montrent des signes de flétrissement pour favoriser la croissance et le volume de la plante, et ne pas devenir ligneuse; en automne tailler la partie aérienne en laissant les vieilles branches. Elle tolère bien le gel, en général, il n'est pas nécessaire de la protéger pendant les hivers rigoureux.

 Lavandula stoechas | Lavande papillon en fleurs

Lavandula stoechas | Lavande papillon en fleurs

Lorsqu'il est utilisé comme huile essentielle, le "romaninho" (lavande papillon) (Lavandula stoechas) est connu pour :

  • être riche en phénol;
  • être riche en cétones – étant ainsi indiqué dans les cas où il est nécessaire d'évacuer les crachats et de dégager les voies respiratoires ;
  • aider à combattre les bactéries (riche en cinéole) – ayant ainsi un puissant effet anti-inflammatoire ;
  • être un puissant cicatrisant et régénérateur cutané.
Lavandula stoechas - Lavande d'Espagne, lavande papillon, lavande stéchas, cantueso - Rosemary, French lavender
Mel de Rosmaninho - Miel de lavande papillon

Le miel de lavande (Mel de Rosmaninho), monofloral, de couleur claire et à l'arôme floral intense, se trouve dans toutes les régions intérieures du nord et du centre et dans le sud du Portugal, à une altitude d'environ 400 mètres. La production de miels monofloraux nécessite généralement une plus grande quantité de travail, car l'apiculteur dans la plupart des cas devra travailler sur des périodes plus courtes pour se limiter à une période de floraison.

Rosmaninho ou arçã est le nom portugais donné à Lavandula, et est parfois confondu avec Rosmarinus officinalis, romarin, bien qu'il s'agisse de deux genres bien distincts. La confusion, notamment en termes de transactions commerciales internationales, est d'autant plus grande que le genre Lavandula englobe plusieurs espèces et sous-espèces. Alors que le miel de Lavandula (Lavande) en France résulte du nectar de Lavandula angustifolia ou Lavandula latifolia, au Portugal les espèces de Lavandula stoechas luisieri, Lavandula pedunculata ou Lavandula viridis sont plus courantes.

Les miels de lavande au Portugal reflètent un miel de couleur claire, une faible conductivité, des valeurs réduites de fructose et de glucose et des niveaux plus élevés de saccharose, suggérant une faible tendance à la cristallisation.

Déclaration nutritionnelle pour 100 g ou 100 ml de produit

  • Énergie (Kcal) 318g
  • Glucides (g) 78g
  • Dont sucres (g) 78g
  • Protéines (g) 0,5g
  • Sel (g) 0,010g

Les particularités
Véritable produit (miel 100% naturel) qui est extrait à la fin du printemps à la main. Son goût est très sucré, ce qui le rend recommandé comme édulcorant naturel.
En plus de sa haute valeur énergétique, c'est un aliment riche en substances bénéfiques pour l'équilibre de notre organisme. Plusieurs études mettent en évidence les qualités anticancéreuses du Rosmaninho, ainsi que la prévention des maladies dégénératives.

Histoire
Le miel est un aliment, généralement présent à l'état liquide visqueux et sucré, qui est produit par les abeilles à partir du nectar récolté sur les fleurs et transformé par les enzymes digestives de ces insectes, stocké dans les rayons de leurs ruches pour leur servir de nourriture.
Comme il s'agit d'un produit intrinsèquement lié à la nature, tous les miels ne sont pas identiques, variant en termes de couleur, d'arôme, de saveur et même de consistance caractéristique du produit, selon la flore, le type de sol, le type de climat de chacun. région et même la gestion de l'apiculteur, englobant ainsi un grand nombre de variétés comme par exemple le miel de rosmaninho, le miel d'eucalyptus, le miel de bruyère, le miel de châtaignier, etc...
Le miel a toujours été utilisé comme aliment par l'homme, initialement obtenu de manière extractive et, souvent, de manière nocive pour les ruches (certaines peintures rupestres montrent que l'homme recherche le miel des abeilles depuis le Paléolithique).
La production de miel au Portugal s'étend sur tout le territoire, sur le continent et dans les îles. L’espèce d’abeille la plus utilisée en apiculture est l’Apis Mellifera, connue sous le nom d’abeille européenne. Au Portugal existe une variété indigène de la péninsule ibérique appelée Apis Mellifera Iberiensis ou (sp Iberica). En termes de flore, les plants de lavande (qui poussent spontanément dans tout le pays), avec une grande richesse en nectar et en pollen, sont responsables des caractéristiques des différents miels de rosmaninho. Outre le miel, on peut trouver divers produits tels que le pollen d'abeille, la gelée royale, l'apitoxine et la cire. En plus de la production, il existe la vente de reines et, dans certains cas, d'essaims et de descendants.

Savoir faire
Au fil des siècles, l’homme a appris à capturer des essaims et à les installer dans des « ruches artificielles ». Grâce au développement et à l'amélioration des techniques de gestion, il a réussi à augmenter la production de miel et à l'extraire sans endommager la ruche. La récolte du miel doit être effectuée par temps sec et ensoleillé, l'apiculteur devra privilégier les horaires entre 9h et 16h, les jours ensoleillés. Une fois récoltées, les hausses (melgueiras) ne doivent pas rester exposées au soleil pendant de longues périodes, car des températures élevées peuvent entraîner une augmentation de la teneur en hydroxyméthylfurfural (HMF) du miel, compromettant ainsi sa qualité.

Castelo Branco : le miel Apijardins® Rosmaninho récompensé par une médaille d'or à Londres.  Le "mel de rosmaninho" monofloral Apijardins® a reçu une médaille d'or aux London Honey Awards 2021 (LIHA 2021), qui se sont tenus à Londres, au Royaume-Uni. Après avoir reçu le prix du meilleur miel de lavande monofloral ibérique en 2018, lors d'un concours dans toute la péninsule ibérique, et avoir été récompensé par deux médailles d'argent au concours mondial International Taste Awards 2020, Apijardins a de nouveau reçu une médaille d'or en 2021, pour la qualité. de son miel dans l'une des évaluations internationales les plus importantes – London Honey Awards 2021. Les résultats ont été publiés le 28 juin. La certification a été remise à un panel certifié de 12 juges experts de 10 pays différents qui ont rigoureusement évalué le niveau de qualité. Le panel de juges était représenté par le leader du groupe Honey Sensory au sein de la Commission Internationale du Miel, la principale organisation de développement de méthodes pour évaluer la qualité du miel. L'édition 2021 des London Honey Awards a présenté 280 miels de 20 pays à travers le monde (Grèce, Italie, États-Unis, Portugal, Turquie, Slovénie, Ukraine, Russie, Bulgarie, Canada, pays arabes, Espagne, entre autres). Dans cette évaluation , tous les paramètres de qualité ont été pris en compte, de la physico-chimie à l'analyse sensorielle. Les London Honey Awards sont une évaluation internationale des plus importantes du monde de l’apiculture. Chaque année, ils récompensent les meilleurs miels, apiculteurs, et encouragent et valorisent la consommation de miel de qualité. Apijardins, a été fondée par Filipa Almeida, où elle est gérante, architecte paysagiste et apicultrice professionnelle à plein temps, réunissant ainsi le goût des deux activités, et son travail intègre les connaissances des deux, afin de les valoriser mutuellement. L'utilisation, la conservation et la valorisation de la flore apicole (gestion active du paysage) et le suivi des colonies de manière écologiquement durable, permettent la production d'un miel monofloral Rosmaninho unique, reconnu comme le meilleur de la péninsule ibérique en 2018 et dans le monde en 2020 et 2021. Apijardins entend poursuivre son chemin dans l'utilisation durable des ressources floristiques, dans le but de contribuer à l'émergence d'autres ruchers intégrés au paysage, tout en valorisant les écosystèmes, en sauvegardant les abeilles et les pollinisateurs, et l'apiculture comme activité reflet de l'identité du paysage. . De plus, il apporte aux projets d’espaces verts et met en œuvre toutes les connaissances des plantes mellifères indigènes pour créer des espaces verts écologiquement durables pour les abeilles. Elle a récemment été considérée comme l'une des 50 entreprises à succès, dans le cadre d'une étude d'inventaire nationale des meilleures pratiques d'analyse comparative..

Castelo Branco: Mel de Rosmaninho Apijardins® premiado com Medalha de Ouro em Londres

 

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 28 Janvier 2024

Fleurs d'acacia dealbata
Fleurs d'acacia dealbata

Fleurs d'acacia dealbata

Introduction
Originaire d'Australie, Acacia dealbata a été introduit en Europe au cours du XVIIIe siècle. En France, les premières plantations ont lieu au XIXe siècle, principalement dans le sud de la France et en région angevine. Il est ainsi planté massivement dans le Massif de l'Estérel entre 1870 et 1875.
Répartition géographique
Dans le monde, Acacia dealbata est présent sur tous les continents : en Océanie, aux États-Unis, dans la moitié Est de l'Afrique, dans plusieurs pays d'Asie et dans les pays d'Europe du Sud. En France, il est présent dans le Sud, le Sud-Ouest et en Bretagne.

Reproduction sexuée
Acacia dealbata est un arbre de grande taille qui fleurit au cours de l'hiver. Nectarifère et odorant, il attire de nombreux insectes qui assurent la pollinisation des fleurs. Ses graines peuvent être disséminées par les oiseaux et le vent, mais une grande majorité d'entre elles tombent à proximité de la plante mère. Elles peuvent persister dans le sol de nombreuses années : sous l'action de la chaleur (y compris d'incendies) la dormance est levée. Bien qu'il n'existe pas d'étude ciblée sur les cultivars, les observations témoignent que la plupart se montrent stériles.     
Reproduction asexuée
Acacia dealbata est capable de drageonner vigoureusement depuis ses racines et de rejeter de souche. Cette capacité est toutefois une qualité recherchée par les mimosistes car cela permet de régénérer rapidement les cultures.
Milieux envahis et exigences
L'espèce et les cultivars qui en découlent ne supportent pas les sols calcaires et se développent donc sur des sols acides. Ils apprécient les conditions sèches estivales. Dans le secteur horticole, le mimosa est fréquemment greffé sur des porte-greffes supportant les sols calcaires et ne drageonnant pas.

Impacts négatifs

  • Impacts sur la biodiversité locale et le fonctionnement des écosystèmes Acacia dealbata émet des substances allélopathiques inhibant la germination des graines d'autres espèces présentes dans les milieux envahis. Cela se traduit par une diminution de la richesse spécifique. La micro-faune du sol est également affectée.
  • Impacts économiques L'envahissement de forêts exploitées peut réduire leur productivité.
  • Impacts sociaux et sociétaux Le pollen de l'Acacia peut être à l'origine d'allergies.

 

Aspects positifs

  • Un symbole de sud de la France Avec sa floraison jaune hivernale, le mimosa est devenu un symbole du sud de la France et est à l'origine d'un folklore local : festivités, route touristique...
  • Parfumerie, fleuristerie et ornement Le mimosa est utilisé pour la parfumerie : de nombreuses productions sont acheminées vers la Cité du Parfum (Grasse). La découverte du forçage à la fin du XIXe siècle a permit le développement de la culture et du commerce des fleurs. Les horticulteurs exploitant le mimosa à cette fin sont appelés les mimosistes. Le mimosa est enfin commercialisé comme arbre d'ornement.

World Wide Wattle : Projet collaboratif d'informations et de ressources sur les Acacias.

Code de conduite des plantes envahissantes : Acacia dealbata

Arbre mimosa d'hiver en fleurs

Arbre mimosa d'hiver en fleurs

L'Acacia dealbata ou mimosa est un petit arbre qui éblouit par ses qualités ornementales, la finesse de son feuillage et sa floraison si ensoleillée et délicieusement parfumée en fin d'hiver. Il génère des craintes aussi et est listé comme espèce invasive dans de nombreux pays.

Le mimosa fait partie du genre Acacia qui compte plus d'un millier d'espèces majoritairement originaires d'Australie. La plupart ont été introduites dans d'autres régions du globe pour leur beauté. Le mimosa s'est ainsi naturalisé sur nos côtes méditerranéennes en devenant même un des symboles végétaux. Les espèces populaires sont des arbustes ou des petits arbres persistants à croissance rapide et vigoureuse, atteignant de 2 à 10 m de hauteur pour 1 à 4 m de largeur. Ils offrent un feuillage finement divisé, léger, déployant une large palette de vert à l'aspect parfois glauque, pourpre, velouté ou argenté. Les feuilles sont composées et bipennées. L'écorce gris vert s'assombrit au fil des années. Le bois est très cassant.

Le mimosa fleurit généralement en tout début d'année mais la floraison est possible dès l'automne avec des remontées de fleurs à la belle saison pour certaines espèces (mimosa des 4 saisons : Acacia retinodes ‘Palme d’or’). Les petites fleurs aux étamines jaune d'or sont regroupées en glomérules plus ou moins denses. Elles émettent des senteurs douces plus ou moins prononcées aux notes miellées ou vanillées. Le mimosa est plutôt frileux supportant en moyenne des gels de courte durée autour de -7°C. Le mimosa se plante en pleine terre dans les régions douces comme le Midi, le littoral atlantique jusqu'à la Bretagne ou certaines situations abritées. Il est alors parfait en isolé sur la pelouse, au-dessus d'une allée ou du coin repas/repos en guise d'ombrage léger.

Arbre mimosa d'hiver en début de floraison

Arbre mimosa d'hiver en début de floraison

Les plantes invasives

La grande majorité des espèces végétales, notamment celles introduites volontairement sur notre territoire sont bénéfiques pour l’Homme. Cependant, une petite fraction est capable de s’échapper des lieux où elles sont cultivées et de se reproduire ailleurs. Certaines plantes, dites invasives, peuvent avoir un impact néfaste sur l’environnement, la biodiversité et représentent potentiellement des risques pour la santé de l’Homme.

Quelques exemples de plantes qui représentent potentiellement des risques pour la santé de l’Homme:

  • Les Ambroisies - notamment l’Ambroisie à feuilles d’armoise (Ambrosia artemisiifolia) ou l’ambroisie trifide (Ambrosia trifida) - sont des espèces très envahissantes et émettent un pollen hautement allergisant pour l'Homme. Au moins 4% des surfaces agricoles françaises sont infestées par l’ambroisie à feuilles d’armoise.
  • Le Houblon du Japon (Humulus scandens) présente les mêmes risques allergisants nuisibles pour notre santé que les Ambroisies. Il s’agit d’une liane rampante se propageant sur les berges de rivières qui diminue fortement la biodiversité et modifie la structure de l’écosystème.
  • La Berce du Caucase (Heracleum mantegazzianum) est une plante invasive qui, outre son impact sur la végétation sauvage, peut provoquer de graves brûlures de la peau par sa sève. Ces brûlures sont liées à la présence de molécules photosensibles, les furanocoumarines. Le nombre de sites envahis en France et en Europe s’est démultiplié, notamment le long des axes routiers et le long des rivières.

Parmi celles qui nous entourent, certaines plantes sauvages sont naturellement présentes sur notre territoire, sans y avoir été amenées par l'Homme. Ces plantes sont appelées plantes indigènes. D’autres plantes ont été introduites volontairement ou accidentellement par l’Homme en dehors de leur milieu naturel. Ce sont les plantes dites non-indigènes ou exotiques.
L’introduction accidentelle d’espèces se produit par exemple lorsque des graines d’espèces exotiques contaminent des marchandises importées.  C’est notamment le cas des graines de « mauvaises herbes » se trouvant parmi les semences d’espèces cultivées : blé, maïs, soja.
Les introductions volontaires concernent de nombreuses plantes cultivées à la base de notre alimentation comme la tomate, la pomme de terre, le maïs… Mais aussi de nombreuses plantes ornementales telles que le bougainvillier, la glycine de Chine, le mimosa et bien d’autres.
L’immense majorité des espèces introduites, en particulier celles introduites volontairement, sont bénéfiques pour l’Homme. Mais une petite fraction est capable de s’échapper des lieux où elles sont cultivées (jardins, parcs, …) et peuvent se reproduire de façon autonome dans d’autres lieux. On dit alors qu’elles sont naturalisées.

MIMOSALIA 2024 - Initié par Gérard Cavatore (fondateur des pépinières Cavatore) et la ville de Bormes il y a presque 30 ans, l’évènement rassemble des collectionneurs et pépiniéristes spécialisés qui viennent proposer leurs plus beaux spécimens. Parmi les plus emblématiques, l’on retrouve la collection nationale de mimosas de Julien Cavatore ainsi que la création de la Roseraie Ducher : la rose de Bormes !

MIMOSALIA 2024 - Initié par Gérard Cavatore (fondateur des pépinières Cavatore) et la ville de Bormes il y a presque 30 ans, l’évènement rassemble des collectionneurs et pépiniéristes spécialisés qui viennent proposer leurs plus beaux spécimens. Parmi les plus emblématiques, l’on retrouve la collection nationale de mimosas de Julien Cavatore ainsi que la création de la Roseraie Ducher : la rose de Bormes !

Le mimosa, une plante ornementale extrêmement invasive...

Introduit en 1792 en Angleterre, le Mimosa d’hiver est signalé en 1847 à Angers (Muller, 2004). Il a été cultivé au jardin des plantes de Montpellier dès 1841. Il a été observé pour la première fois dans le milieu naturel à Cannes en 1864, puis dans le massif de l’Estérel (Fried, 2012). Il a été introduit sur l’île de la Réunion pour des usages sylvicoles et sa première mention dans le milieu naturel date de 1841 (UICN France). L’espèce est également présente dans les Terres australes et antarticques françaises (île d’Amsterdam) et en Polynésie française (UICN France).
Le Mimosa peut rapidement former des peuplements denses, par rejets et drageons, qui entrent en compétition avec la flore indigène et modifient le milieu (Fried 2012). Il s’agit d’une espèce fixatrice d’azote.

Cette espèce a été introduite sur le littoral provençale avant tout à des fins ornementales, paysagères et olfactives (pour la parfumerie). Dans d'autres lieux, il a été planté pour stabiliser les sols et produire du bois (ex : la marqueterie).
Le cas du mimosa (Acacia sp.) n'est pas nouveau et pose de nombreux problèmes sur de nombreux sites naturels. C'est l'une des espèces les plus invasives connues sur le territoire du Sud de la France (Var notamment) et a été classé en liste noire par le Conservatoire Botanique Méditerranéen de Porquerolles.
L’extension des peuplements de mimosa est essentiellement assurée par le drageonnement et les rejets de souche.  Lorsque le Mimosa se trouve en état de stress (lésion des racines, taille, coupe,…), cette extension est d'autant plus importante. L'action de coupe est donc favorable à une invasion du secteur où il se trouve. Ainsi, la coupe doit être répétée très régulièrement pendant plusieurs années afin que la végétation naturelle puisse concurrencer l'espèce envahissante et petit à petit reprendre ses droits.
De nombreux secteurs sont touchés par cette espèce, notamment les bords de route où le faucardage accentue d'autant plus sa prolifération. Les actions d'intervention sont fastidieuses et doivent être répétées régulièrement, sans pour autant être totalement efficaces.

Il est déconseillé d’arracher la plante, qu’il s’agisse de jeunes plantes ou de jeunes semis, car on prend alors le risque d’arracher partiellement la racine du plant et de renforcer le système racinaire. En effet, un plant de 1 m peut avoir des racines drageonnantes de deux à trois fois sa hauteur.

ACACIA DEALBATA - MODALITES DE GESTION

Cultivars

Acacia retinodes ‘Palme d’or’
Cette variété est surnommée le mimosa des 4 saisons, car elle fleurit quasiment toute l’année avec une plus grande intensité de mai à novembre. Il sert souvent de porte-greffe à d'autres variétés car il supporte le calcaire. Un peu moins rustique, il gèle à partir de -5°C. Son feuillage est vert profond et persistant. Sa floraison annuelle avec des grappes denses de gros glomérules de couleur jaune vif et très parfumées. Il mesure 3,50 m de hauteur pour 2,50 m d’envergure. Il supporte mal les tailles sévères.
Acacia dealbata (Mimosa gaulois)
Surnommée « le mimosa des fleuristes », cette espèce offre une floraison hivernale remarquable. Petit arbre à feuillage persistant glauque argenté. Sa floraison à lieu en janvier-février sous forme de petites fleurs jaune doré en forme de pompons. Il mesure 6 m de hauteur pour 4 m d’envergure. Il supporte les tailles sévères.
Acacia baileyana ‘Purpurea’ (Mimosa de Bailey)
Cette variété offre un feuillage très original teinté de lilas et de pourpre qui met parfaitement en valeur la floraison jaune d’or. Persistant, il est d'une magnifique couleur bleutée aux reflets mauve et pourpre. Sa floraison parfumée a lieu en janvier-février sous forme de panicules de fleurs en pompons jaunes. Il mesure 5 m de hauteur pour 3 m d’envergure. Il supporte les tailles sévères.
Acacia longifolia (mimosa chenille)
Cet arbuste se distingue par sa taille impressionnante une fois adulte et sa résistance au froid légèrement supérieure (jusqu'à -8°C). Persistant avec des feuilles longues et fines, sa floraison a lieu en février-mars avec des fleurs en forme de chenilles duveteuses, jaunes et souples. Il mesure 10 m de hauteur pour 8 m de large et supporte les tailles sévères.
Acacia floribunda
Cet arbuste offre une floraison particulièrement abondante et parfumée. Son feuillage est vert clair et composé de multiples petits épis, jaune crème de février à avril. Il mesure 5 m de hauteur pour 4 m d’envergure. Il supporte les tailles sévères.
Acacia glaucoptera
Ce mimosa se distingue par son feuillage original profondément découpé et ses jeunes pousses de couleur rouge vif. Son feuillage est vert sombre. Ses glomérules sont jaune vif. A maturité, il mesure 2 m de hauteur pour 3 m d'envergure. Il est conseillé pour éliminer le bois mort.
Acacia cognata 'Limelight'
Ce petit arbuste offre un port compact et arrondi très décoratif. Il est très décoratif et doux au toucher, ainsi que persistant et d'une couleur vert lime. Il n'a pas de floraison. Il mesure 0,60 m de hauteur pour 1,50 m de large. Il ne demande aucune taille.

Le mimosa : variétés, plantation et entretien | Truffaut

Bouquet de mimosa cueilli dans la nature

Bouquet de mimosa cueilli dans la nature

Le mimosa en parfumerie

Il existe plusieurs appellations "mimosa" mais dans la parfumerie on utilise le mimosa d'hiver.
En parfumerie, l'absolue de la fleur de mimosa s'obtient par extraction aux solvants volatils des petites branches de mimosa. Le résultat, c'est une absolue poudrée, florale, chaude et riche, associée à une odeur miellée et paillée. Sa senteur est mystérieuse et subtile. Elle est souvent associée à la tubéreuse, l'œillet et la rose. Il parait que le mimosa donne une impression de rééquilibre et de réconfort.

Le mimosa, parfum d’or et de douceur | Par Parfumista... passionnément parfum

Mimosa (Fragonard), Mimosa pour Moi (L’Artisan Parfumeur), Fleur de Mimosa (& Other Stories), Mimosa (Guy Bouchara)
Infusion de Mimosa (Prada), Mimosa & Cardamom (Jo Malone), Velvet Mimosa Bloom (Dolce & Gabbana), Mimosa Indigo (Atelier Cologne), Eau de Virginie (Au Pays de la Fleur d’Oranger)
Une Fleur de Cassie (Frédéric Malle), Après L’Ondée (Guerlain), Champs-Elysées (Guerlain) Flower by Kenzo (Kenzo), Amarige (Givenchy)

Les parfums "classiques" à base de mimosa

  • Le parfum "Loulou" de Cacharel comprend une note de mimosa. C'est un parfum créé en 1987 qui évoque une féminité plus aguichante que les précédentes créations de la marque. La sensualité de la fragrance s'exprime au départ par la vanille associée aux notes florales et solaires tels l'ylang-ylang, le tiaré et le jasmin, puis, des notes poudrées comme l'iris, l'héliotropine et le mimosa. Pour donner du caractère au mimosa, le parfumeur a ajouté de la mandarine et du cassis ainsi que des odeurs intenses d'encens, de musc, de fève tonka et de santal. La féminité et la provocation sont exprimées par ce parfum opulent à l'absolue de mimosa.
  • La fragrance emblématique "Paris" de Yves Saint Laurent contient aussi du mimosa. Le mimosa et l'ylang-ylang donnent de la splendeur aux notes épicées et florales, puis, sont adoucies par les notes de santal, boisées, crémeuses afin d'apprécier son effet enveloppant.
  • "Summer by Kenzo" est un parfum qui sent d'entrée la mimosa. Il parait délicat, sage mais reste élégant. On sent directement les notes poudrées de mimosa, de violette et d'héliotrope. C'est un parfum frais mais la note de mimosa marque tout en étant à la fois douce et cosmétique. C'est ce qui fait la spécificité de ce parfum à la note de mimosa.

 

Le mimosa en cuisine

Seules les fleurs du mimosa sont comestibles. Gelées, bonbons, sirops… Plein de recettes sont possibles.

Voici une façon simple de les préparer, en gelée de mimosas, à servir avec du pain comme de la confiture. Le mimosa est connu pour ses vertus sédatives, idéal contre le stress et l’insomnie.
Ingrédients pour la gelée de mimosas
Préparation 10 min  |  Cuisson 1 h 15  |  Repos 12 h
Pour : 2 pots

  • 40 g de fleurs de mimosa (la quantité correspond uniquement aux pompons jaunes, ce qui est la seule partie comestible) Note : faites attention de ne pas utiliser du mimosa acheté chez un fleuriste, car ils sont souvent traités.
  • 1 sachet de 2 g d’agar-agar (gélifiant naturel d’origine végétale, obtenu des algues rouges)
  • 1 jus de citron
  • 125 g de sucre
  • 1/2 litre d’eau

Instructions

  • Triez les fleurs de mimosas et mettez-les dans un saladier.
  • Recouvrez d’eau, préalablement portée à ébullition. Couvrez et laissez infuser 1 heure.
  • Passez l’infusion dans un filtre à café et veillez à bien presser les fleurs pour en extraire tout le liquide.
  • Versez le jus dans une casserole et rajoutez le sucre et le jus de citron.
  • Laissez chauffer à nouveau jusqu’à ébullition en remuant de temps en temps. Lorsque l’infusion de mimosa bout, versez l’agar-agar préalablement délayé dans de l’eau froide.
  • Faites cuire environ 8 minutes en remuant sans cesse.
  • Versez ensuite dans des pots préalablement stérilisés, fermez et laissez à l’endroit à température ambiante.

Rappel : Vous pouvez également faire de la gelée de fleurs de trèfle, de sureau noir, etc... Voici un blog avec de nombreuses recettes Framboise à Pornic et en ballade

Pour transformer les fleurs de mimosa d’hiver (Acacia dealbata) en sirop au gout subtil et floral il n’y a rien de plus simple mais il faut s’armer de patience.

Ingrédients :

  • 8 petites tasses de fleurs de mimosa non traité et encore fraiches (vous pouvez également rajouter des fleurs de violettes, elles fleurissent en même temps!)
  • 1 litre d’eau
  • 600g de sucre blanc
  • jus d’1/2 citron

Après avoir débarrassé (cela vous prendra un petit moment) les fleurs de leurs tiges et feuilles (qui sont toxiques), repartissez-les dans un grand récipient en verre et verser le jus de citron. Verser ensuite l’eau bouillante dessus. Laisser macérer plusieurs heures (en général je le fais le soir pour laisser macérer la nuit).

Filtrez ensuite le liquide obtenu en pressant bien les fleurs pour qu’elles rendent l’eau. Versez dans une casserole et mettez à chauffer à feu doux. Ajouter lentement le sucre en remuant bien. (normalement il faut ajouter au moins le même poids de sucre que la quantité d’eau qu’il y a mais personnellement je trouves cela trop sucré alors je diminue toujours les quantités. A vous de voir ce que vous préférez).

Après quelques minutes lorsque le sucre est bien dissout, versez dans une bouteille en verre stérilisée et laissez refroidir. Si vous ne pasteurisez pas le sirop, il se conserve néanmoins 1 mois au réfrigérateur.

 

Les vertus cosmétiques du mimosa hostilis

"Arbre à peau" ou “Arbre à brûlure” des Mayas, le Mimosa tenuiflora, ou tepezcohuite, est un arbuste qui pousse en Amérique centrale, dans l’état du Chiapas, sur une étroite bande de terre située entre 800 et 1 000 mètres d’altitude. Les traditions indiennes rapportent les effets magiques de la poudre de son écorce sur la cicatrisation des plaies. En 1984, dans une banlieue de Mexico, une centrale gazière explose, faisant plus de trois mille victimes, brûlées au deuxième ou troisième degré. Les grands brûlés, ceux dont la peau est détruite à plus de 60 %, sont traités par du mimosa tenuiflora, faute d’autres médicaments en quantité nécessaire.
Résultat : les brulés ont cicatrisé rapidement et avec une récupération étonnante.
Le corps médical redécouvre à cette occasion les propriétés du mimosa ténuiflora et s’en sert à nouveau lors du terrible tremblement de terre. Le tremblement de terre de Mexico en 1985 et la pénurie de médicaments qui s’en est suivie ont remis en lumière les propriétés thérapeutiques de cet « arbre à peau »,
Le tepescohuite (arbre à peau en nahuatl, dialecte le plus parlé du Mexique) est alors décrété « patrimoine national » par le gouvernement mexicain. reconnu comme patrimoine national. Il a démontré, grâce à ses propriétés cicatrisantes, une exceptionnelle capacité à reconstituer les épidermes altérés. Traditionnellement, l’extrait d’écorce de mimosa tenuiflora est utilisé pour ses propriétés antibactérienne, apaisante et régénérante.
Au Mexique, le Mimosa tenuiflora a été employé pour soigner les brûlures graves. Les résultats ont été spectaculaires. C’est pourquoi aujourd’hui le mimosa tenuiflora est employé dans des cosmétiques bio haut de gamme ayant pour but de régénérer les tissus cutanés. Le mimosa – mimosa tenuiflora bark extract – est également utilisé dans les traitements pour les peaux acnéiques car il resserre efficacement les pores dilatés.
Son macérat est obtenu à partir de son écorce riche en actifs d’intérêt mise à macérer dans une huile végétale neutre, avant d’être filtrée. Régénérant, anti-oxydant et préventif anti-âge, le mimosa stimule la régénération de la peau, tout en activant la réparation cellulaire. Il s’allie à la perfection avec l’huile de graines de pin maritime pour offrir un soin du corps bio enivrant de bienfaits.

Clarins

Formaderm

Océopin

 

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 21 Janvier 2024

Le brocoli-rave ou rapini (Brassica rapa Groupe Cima di Rapa=Brassica ruvo) est une espèce de la famille des Brassicaceae. C'est un légume commun en cuisine portugaise, italienne, espagnole, japonaise et chinoise.
Il ressemble visuellement au brocoli chinois (Brassica oleracea var. alboglabra), mais en ayant un goût amer prononcé.
Il a beaucoup de feuilles pointues qui entourent un bourgeon vert qui est très semblable à une petite tête de brocoli. Son goût est proche de la noix, amer et piquant.

Grelos : En hiver, au Portugal, on cuisine les gros bouquets avec leurs fleurs jaunes, bouillis dans la soupe ou sautés comme accompagnement.

Grelos : En hiver, au Portugal, on cuisine les gros bouquets avec leurs fleurs jaunes, bouillis dans la soupe ou sautés comme accompagnement.

Brassica rapa appartient à la famille des Crucifères (Brassicacées) aussi connue comme étant la famille de la moutarde. Le terme crucifère vient de la forme des fleurs dont les quatre pétales opposés se croisent pour former une croix. La grande famille des brassicacées,  ou crucifères, comprend la plupart des choux mais aussi le navet, le radis, la rave, le rutabaga, le colza et la moutarde.

Toutes ces plantes sont très intéressantes du point de vue nutritionnel. Elles sont peu caloriques et renferment de nombreux bienfaits.
Au Portugal, en Espagne et en Italie, on consomme beaucoup de choux mais aussi les pousses et les bourgeons de différentes plantes comme le brocoli-rave, le navet ou le chou vert, récoltés avant floraison. Ce sont les "grelos".

Faits
Les cultivars de moutarde sauvage comprennent de nombreux légumes du jardin tels que les navets, l'une des premières cultures cultivées connues. Largement utilisée dans la recherche en génétique, Brassica rapa est l’une des premières plantes dont le génome a été séquencé.

Synthèse
Description : Haut. 30-100 cm. Tige ramifiée, renflée et charnue à la base. Feuilles inférieures vertes, pétiolées, pennatipartites, à grand lobe terminal, hirsutes dessous, les supérieures glauques, sessiles, embrassantes, à oreillettes arrondies. Grappe courte lors de la floraison, fleurs épanouies dépassant les boutons. Pétales jaune vif, longs de 6-11 mm. Sépales étalés à angle +/- droit à la fin de la floraison, longs de 4-5 mm. Siliques longues de 4-6 cm et épaisses de 2-3 mm, glabres, contenant 15-25 graines, bec long de 1-2 cm.
Milieux et répartition : Présente uniquement dans les zones non humides. Champs, décombres ; cultivé et subspontané / collines-montagnes, plante cultivée.

Le grelos

Le grelos est la pousse et le bourgeon de différentes plantes comme le brocoli-rave, le navet ou le chou, récoltés avant floraison. Son goût se rapproche de celui de la noix amère et piquante.

Variétés:
Grelos veut dire littéralement «bourgeons». Sous ce nom, on retrouvera la pousse de brocoli-rave (Brassica ruvo), récoltée avant la floraison et qui a un goût de brocoli en plus âcre. Il désigne également des tiges de navet et les dernières feuilles qui sont récoltées juste avant la floraison (grelos de nabos ou cime di rapa), ou encore des feuilles de choux également récoltées avant la floraison (grelos de couve). Il a beaucoup de feuilles pointues qui entourent un bourgeon vert très semblable à une tête de brocoli. Son goût se rapproche de celui de la noix amère et piquante.
La variété chinoise (Gai lan ou chou chinois "chinese kale") quant à elle est d’une couleur verte plus légère, pas du tout amère ou piquante. Elle peut avoir de petites fleurs jaunes comestibles qui fleurissent des bourgeons. Le légume provient alors probablement d’une herbe sauvage parente du navet, qui s’est développée en Chine ou dans la région méditerranéenne. Elle se trouve désormais dans le monde entier.

Atouts pour la santé

  • Une bombe de pro-vitamine A : Une portion de grelos suffit à couvrir tous les besoins de la journée en pro-vitamine A ou bêta-carotène. Celui-ci est transformé en vitamine A dans l’organisme. La vitamine A intervient dans le métabolisme du fer, la santé de la peau et des muqueuses, la vision, le système immunitaire et la croissance.
  • Le grelos est aussi: source de fer (fonction cognitive, globules rouges, système immunitaire, énergie, réduction de la fatigue) | source de magnésium (réduction de la fatigue, énergie, synthèse de protéines, contraction musculaire, transmission nerveuse, santé des os et des dents) | source de fibres (transit intestinal, satiété).
  • Il contient aussi: de la vitamine C, du potassium, du calcium.

Le grelos est présent tout au long de l’année, mais plus abondant entre l’automne et le printemps. Pour le choisir sur votre marché, les feuilles doivent être vert foncé, bien uniformes, lisses, brillantes et sans taches. Comme tous les légumes feuilles, le grelos se garde 2 à 4 jours dans le bac à légume du réfrigérateur.

Les grelos cuits sont très utilisés dans les cuisines espagnole (Galice), italienne et portugaise.

  • En Espagne, ils accompagnent la viande de porc et le chorizo dans le lacón con grelos, ou les omelettes avec des crevettes, ou bien ils sont préparés en soupe fine (crème). Les Galiciens (Espagnols du Nord Ouest) sont de gros producteurs et de gros consommateurs de grelos.
  • En Italie, ils sont associés aux pâtes (orecchiette alle cime di rapa). La pousse de brocoli-rave est surtout utilisé dans la cuisine du Sud (province de Bari).
  • Au Portugal, ils font partie de plats traditionnels comme le caldo galego, et le lacon con grelos. On les trouvent sur tous les marchés.

Pour la préparation: Lavez les feuilles et coupez le bout des tiges si elles sont un peu trop dures. L’amertume de ces pousses fraîches demandent une cuisson obligatoires: poêlées ou à l’eau.

Grelos sur le marché de Leiria (Portugal) en hiver
Grelos sur le marché de Leiria (Portugal) en hiver

Grelos sur le marché de Leiria (Portugal) en hiver

Comment les distinguer?
  • Le brocoli

Le brocoli ( Brassica oleracea var. italica ) est un légume-fleur descendant du chou maritime et du chou-fleur. Mais contrairement au chou-fleur protégé par ses feuilles, la pomme du brocoli prend une teinte vert franc ou violette car elle est exposée au soleil. Elle est constituée de boutons floraux plus ou moins serrés dont les couleurs varient selon les variétés. C’est ce qu’on appelle les sommités du brocoli. Les feuilles sont allongées et dentelées, plutôt rigides et vertes à violacées.
Le brocoli est récolté à la main, avant que les inflorescences ne s’ouvrent et se parsèment de petites fleurs.
Il constitue une source exceptionnelle de vitamine C (deux fois plus que l’orange) de vitamine K et de vitamine B9 (ou acide folique).
Il contient également des vitamines du groupe B ainsi que des provitamines A et de la vitamine E.
L’eau qu’il contient est riche en minéraux : potassium, calcium, phosphore, magnésium.
Il apporte aussi de nombreux oligo-éléments fer, zinc, manganèse, cuivre, nickel, fluor, cobalt, iode, sélénium.
Comme tous les crucifères, il renferme des composés soufrés. Ses fibres sont abondantes et composées en majorité de fibres insolubles mais aussi de fibres solubles : des pectines, qui lui donnent sa consistance tendre après cuisson.
On consomme les bouquets et les tiges. Lorsque le brocoli est jeune, on peut également utiliser ses feuilles tendres, comme celle du brocoli de Printemps qui a des bouquets plus petits. Durant le reste de l’année, il suffit d’éplucher le « tronc » du brocoli et de le détailler en rondelles. On peut ciseler ses feuilles, en ôtant les nervures centrales, puis les ajouter à une soupe.

  • Le brocoli-rave ou brocoli-feuilles

Le brocoli-rave (brassica rapa) n’est pas un brocoli bien que les grappes de boutons floraux ressemblent à celles du brocoli.
Il fait partie de la cuisine traditionnelle italienne, portugaise et galicienne. Son nom est cime di rapa en italien, ce qui signifie pousses de navet. En français on l’appelle brocoli-rave, brocoli-feuilles ou pousses de brocoli  et grelos en galicien et espigos ou grelos (bom générique) en portugais.
Il s’agit des extrémités de la rave dont on consomme les pousses et les bourgeons de fleurs avant que ces derniers ne s’ouvrent.
La récolte commence avec les boutons floraux non épanouis ainsi que les jeunes pousses des tiges.
Le brocoli-rave est très peu calorique et riche en fibres. Il est très riche en pro-vitamine A, en vitamine C, source de fer, de magnésium, de potassium été calcium.
La récolte des jeunes pousses se fait en mars-avril. Lorsqu’elles sont très tendres, les feuilles peuvent être consommées crues en salade. Cuites a la vapeur, braisées ou sautés, leur saveur est assez douce avec une pointe d’amertume.
Les  feuilles et les fleurs jaunes peuvent se consommer également, ultérieurement, mais leur texture sera moins tendre et leur saveur plus amère. En hiver, au Portugal, on cuisine les gros bouquets avec leurs fleurs jaunes, bouillis dans la soupe ou sautés comme accompagnement.

  • Les pousses de choux

Les grelos désignent les inflorescences de choux (ou de navets) quand la plante monte au printemps pour fleurir et former ses graines.
Peu caloriques comme leurs cousins, riches en fibres, en  minéraux et en vitamines, les «grelos » ou pousses de choux verts sont les plus riches en antioxydants ( bêta-carotène et flavonoïdes).
Si l’on prépare ces petites pousses au Printemps, les gros bouquets de « grelos » avec leurs fleurs blanches et leurs grandes feuilles vert foncé sont aussi très consommés en hiver, blanchies puis sautées dans de l’huile d’olive avec de l’ail.

Fleur jaune : c'est du brocoli-rave!

Fleur jaune : c'est du brocoli-rave!

Itinéraire technique de culture du Chou-Navet (Brassica rapa)

Comment cultiver du Brassica rapa bio ?

Semis : Fait à l'emplacement définitif ou en plateau avec transplantation ultérieure.

Climat : Il aime les climats tempérés et les températures élevées doivent être évitées. La culture préfère les endroits bien éclairés et les endroits où la possibilité de gelées tardives est très faible.

Fertilisation : C'est une culture assez exigeante en potassium, et le compost doit être incorporé à la fertilisation du fond ; Si cela ne suffit pas, ajoutez un engrais minéral.

Arrosage : C'est une culture exigeante en eau, et le sol doit toujours être humide, mais sans être mouillé, c'est pourquoi l'irrigation goutte à goutte est une bonne option.

Contrôle des adventices : Avant l'installation de la culture, le faux semis et la solarisation du sol peuvent être utilisés, et après la levée, un désherbage mécanique peut être réalisé. Un paillage avec des matières organiques (ou du textile) peut également être utilisé.

Antiparasitaire : Les mouches du chou et les altica sont des ravageurs de la culture. Pour lutter contre l'altica, des pulvérisations d'infusion d'absinthe, l'utilisation d'insectes parasitoïdes et la plantation d'herbes aromatiques en bordures peuvent être effectuées. Pour lutter contre la mouche du chou, vous pouvez pailler avec du trèfle blanc, répandre de la sciure ou des cendres entre les plantes, enlever et brûler les plantes endommagées, ne pas utiliser de fumier frais et recouvrir le sol de textile ou plastique autour des plantes.

Contrôle de maladie : L'alternariose, le mildiou et la pourriture grise sont des maladies des cultures. Pour lutter contre l'alternariose, il convient d'utiliser des produits aux spectres larges et, si nécessaire, des fongicides à base de cuivre (comme la bouillie bordelaise) en traitement préventif. Le mildiou peut être contrôlé en effectuant des rotations culturales appropriées, en espaçant largement, en évitant l'excès d'eau sur les plantes et le sol et, si nécessaire, en utilisant des produits à base de cuivre. La pourriture grise est contrôlée en éliminant les restes de plantes malades, en évitant les excès de vigueur, en évitant d'arroser les plantes et en appliquant régulièrement de l'argile bentonite.

Semis direct : De mars à septembre suivant le climat

Récolte : De juin à février

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 17 Janvier 2024

Phaseolus coccineus - Haricot d'Espagne - Scarlet runner bean or "Oregon lima bean" - Feijoca
Phaseolus coccineus - Haricot d'Espagne - Scarlet runner bean or "Oregon lima bean" - Feijoca

Phaseolus coccineus, connu sous les noms communs de haricot espagnol ou feijoca, est une espèce grimpante de la sous-famille des Faboideae de la famille des légumineuses. Il peut mesurer jusqu'à 4 mètres de long et possède des fleurs rouges, des gousses épaisses et pendantes et des graines alimentaires à partir desquelles la farine est utilisée pour faire de la bouillie. Il est originaire d’Amérique centrale et du Mexique, et a ensuite été cultivé en Amérique du Sud, ainsi que comme plante ornementale. Il est également connu sous les noms de haricot de sept ans, haricot fleuri, haricot grimpant et haricot écarlate.

Phaseolus coccineus - Haricot d'Espagne - Scarlet runner bean or "Oregon lima bean" - Feijoca

Le haricot d'Espagne, Phaseolus coccineus, est une plante herbacée tendre originaire des montagnes du Mexique et d'Amérique centrale, poussant à des altitudes plus élevées que le haricot commun. Dans les années 1600, elle poussait dans les jardins anglais et américains comme plante alimentaire, mais elle est maintenant plus fréquemment cultivée comme plante ornementale pour ses gerbes de fleurs voyantes. Contrairement aux haricots verts ordinaires (P. vulgaris), il s'agit d'une espèce vivace, bien qu'elle soit généralement traitée comme une annuelle. Dans les climats doux (zones 7 à 11), c'est une vigne vivace de courte durée, formant des racines tubéreuses à partir desquelles de nouvelles pousses poussent chaque année dans les zones de gel où elle n'est pas persistante. En Méso-Amérique, les racines épaisses et féculentes sont utilisées comme nourriture.

P. coccineus ressemble beaucoup aux haricots verts, avec des feuilles trifoliées vert foncé en forme de cœur avec des nervures teintées de violet sur la face inférieure. Les vignes volubiles à croissance rapide peuvent atteindre jusqu'à 15 pieds ou plus de longueur (bien qu'elles aient tendance à être plus proches de 2m à 2,5m dans la plupart des jardins du Midwest aux USA), se promenant à travers d'autres végétations ou grimpant sur un treillis ou un autre support dans un jardin.
Environ deux mois après le semis, les plantes produisent des fleurs typiques de légumineuses rouge écarlate, ou parfois blanches, avec les deux pétales les plus inférieurs se combinant en une « quille », le pétale le plus élevé modifié en un « étendard » en forme de capuchon et les pétales sur les côtés s'étalant comme « ailes." Des fleurs jusqu'à 50cm de long sont produites dans chaque grappe (racème) le long des vignes.


Floraison de haricots écarlates (Gauche), avec gros plan de bourgeons (Centre) et de fleurs ouvertes (Droite).

Floraison de haricots écarlates (Gauche), avec gros plan de bourgeons (Centre) et de fleurs ouvertes (Droite).

Les fleurs s'ouvrent au lever du soleil et disparaissent au coucher du soleil. Les fleurs attirent beaucoup les colibris et les abeilles.

Les fleurs sont suivies de gousses de haricots typiques mesurant jusqu'à 30cm de long. Dans des conditions idéales, le haricot d’Espagne est le plus productif de tous les haricots. Moins de gousses sont obtenues par temps chaud, de sorte que la meilleure production de haricots peut avoir lieu lors d'étés plus frais, en montagne ou à l'automne. Les graines mesurent environ 2,5cm de long, avec 6 à 10 graines par gousse. Les haricots d'Espagne se pollinisent facilement et doivent donc être isolés pour que les graines des variétés anciennes se reproduisent sans hybridation (Il faut les mêmes précautions que pour les citrouilles).

Les fleurs comestibles ont une saveur de haricot et peuvent être utilisées dans les salades. Les gousses vertes sont comestibles jusqu'à ce qu'elles deviennent fibreuses et peuvent être bouillies, cuites à la vapeur, sautées ou cuites au four (mais ne doivent être consommées crues qu'avec parcimonie). Parce qu’ils sont plus durs que de nombreux haricots verts, il est préférable de les trancher avant la cuisson. Certaines personnes n’aiment pas la texture rugueuse des peaux.

Si elles sont pollinisées, les fleurs sont suivies de longues gousses (Gauche) à texture rugueuse (Droite).

Les graines blanches ou multicolores contenues dans les gousses peuvent être consommées fraîches, encore rose clair (décortiquées et cuites comme des haricots de Lima) ou séchées. Les graines séchées, au goût de châtaigne, nécessitent un long temps de trempage et de cuisson. La couleur des graines varie du blanc au noir brillant en passant par le violet-noir tacheté de rouge foncé ou le violet-violet tacheté de noir, bien que leur couleur grise à la cuisson ne soit pas particulièrement attrayante.

En haut : les graines sont blanches, typiques des "Feijoca de Manteigas" | En bas, variétés avec des graines multicolores, souvent noires avec des marbrures marron.
En haut : les graines sont blanches, typiques des "Feijoca de Manteigas" | En bas, variétés avec des graines multicolores, souvent noires avec des marbrures marron.

En haut : les graines sont blanches, typiques des "Feijoca de Manteigas" | En bas, variétés avec des graines multicolores, souvent noires avec des marbrures marron.

Le haricot d'Espagne est souvent cultivé comme plante ornementale uniquement pour ses fleurs colorées. Retirer les gousses en développement encouragera la plante à continuer à fleurir. Utilisez les plantes grimpantes comme couverture temporaire sur une clôture à mailles losangées, comme barrière d'intimité saisonnière ou sur un treillis pour masquer une vue peu attrayante. Cultivez-les sur un tuteur ou un tipi composé de 6 à 8 poteaux ou longues cannes attachés ensemble au sommet comme élément vertical dans une bordure ou un lit, ou comme point focal dans le jardin. Combinez-les avec des Ipomoea lacunosa (white morning-glory) ou du Thunbergia alata (jaune et orange) pour une variété de couleurs sur la structure de support.

Pour de meilleurs résultats, cultivez des haricots rouges en plein soleil dans un sol riche avec beaucoup de matière organique et une humidité moyenne. Cette espèce est plus tolérante au froid que les autres haricots verts, donc les graines peuvent être semées avant que le sol ne se soit complètement réchauffé (mais la température du sol doit etre d'au moins 10 °C), mais le feuillage ne peut pas tolérer le gel, alors ne plantez pas trop tôt.

Semez sur place, en plaçant les graines à 5 à 7,5 cm de profondeur et en les espaçant de 10 à 20 cm. Contrairement aux haricots ordinaires, lorsque les plantes germent, les cotylédons restent dans le sol (germination hypogée). La germination prend 7 à 14 jours.

Semis de haricot d'Espagne (G) et de haricot commun (P. vulgaris) (D). A noter l'absence de cotylédons visibles pour le haricot d'Espagne (G) par rapport aux gros cotylédons blanchâtres situés sous les premières vraies feuilles du haricot commun (D).

Vous pouvez commencer à l’intérieur quelques semaines avant le dernier gel moyen et transplanter dans le jardin après avoir endurci les jeunes plants. Placez des supports tels que des poteaux, des ficelles ou des filets à proximité des plantes au moment du semis ou du repiquage. Protégez les jeunes plants des lapins et des limaces. Fournir une eau abondante pendant la floraison et l’expansion des gousses ; le paillage autour des plantes permettra d'économiser l'eau. Ne fertilisez pas trop abondamment car cela favoriserait un feuillage luxuriant au lieu de fleurs et de haricots.
Pour conserver les graines, laissez les gousses rester sur les vignes le plus longtemps possible, de préférence jusqu'à ce qu'elles soient complètement sèches et que les graines tremblent à l'intérieur (mais si le gel menace, cueillez les gousses matures et ramenez-les à l'intérieur pour terminer le séchage). Bien que cette plante soit normalement cultivée comme annuelle de saison chaude, les racines tubéreuses peuvent être déterrées et stockées dans du sable frais et humide pour être replantées au printemps. Les plantes résultantes devraient fleurir beaucoup plus tôt que les plantes issues de graines.
Un certain nombre de cultivars ont été sélectionnés mais beaucoup ne sont pas facilement disponibles.

Exemple de cultivars :

  • « Black Runner » – a des fleurs pourpres intenses et des graines noir de jais
  • « Butler » – a des dosettes sans fil
  • 'Golden Sunshine' - a un feuillage vert chartreuse
  • « Hammond’s Dwarf » – un type de buisson qui produit des récoltes plus précoces et plus petites que les cultivars grimpants
  • « Moonlight » – a des fleurs blanches et des gousses sans fil
  • «Painted Lady» - une variété patrimoniale à fleurs bicolores rouges et roses ou blanches sur une vigne vigoureuse. Les graines sont de couleur crème striées de marques brun foncé.

Fleurs bicolores de haricot d’Espagne ‘Painted Lady’.

  • «Pickwick Dwarf» – un type de buisson qui mûrit plus tôt que l'espèce
  • « Polestar » – a des cosses sans fil jusqu'à 30 cm, mais il est préférable de les cueillir lorsqu'elles ne mesurent que 15 à 20 cm de long
  • « Scarlet Emperor » : produit des récoltes abondantes de gousses longues et filandreuses et de graines marbrées de noir et de violet
  • 'Scarlet Runner' - produit des graines tachetées de bordeaux et de noir
  • « Sunset » – a des fleurs roses
  • « White Dutch Runner » – a des fleurs et des graines blanches

d'après – Susan Mahr, University of Wisconsin – Madison

Si vous ne voulez pas tout lire, en résumé son utilisation culinaire en Europe :

Phaseolus coccineus (feijoca), également appelé haricots d'Espagne ou haricots de sept ans est un plus grand haricot blanc que les haricots de texture normaux et plus doux.

En Espagne, il est très courant dans les Asturies où il est connu sous le nom de Faba et le plat le plus caractéristique de cette zone est Asturian Fabada, une sorte de feijoada. En Grèce, ils sont également très courants et ils sont appelés «fasolia géant». Au Portugal, il est cultivé dans la région de Manteigas où il a droit à une confrérie (Confraria da Feijoca de Manteigas) et même feu Amália Rodrigues n'était pas non plus indifférente à Feijoca, comme on peut le voir de cet extrait du poème «Feijoca catarina» :

"O feijão diz à feijoca
Quando lhe toca a ramada
Dá-me cá uma beijoca
Antes de seres descascada"

Les graines peuvent être blanches ou roses ou noires avec des taches violettes (marbrures). Les graines de couleur blanche sont comestibles et peuvent être consommées comme haricots secs. Les variétés colorées renferment des substances toxiques, tels que des inhibiteurs de trypsine et il faut donc les cuire avant de les consommer.

Utilisations comestibles :

Gousses immatures – crues ou cuites : Elles ont une saveur douce et agréable et sont largement utilisés comme légume dans de nombreuses régions du monde. Elles peuvent être ajoutées aux salades, cuites comme légume ou ajoutées aux soupes, ragoûts, etc.

La graine immature est utilisée comme légume comme les haricots écossés. Les graines matures riches en protéines peuvent être séchées et conservées pour une utilisation future. Elles doivent être bien cuites avant d'être consommées afin de détruire un principe toxique. Les haricots d'Espagne (comme tous les haricots), contiennent la protéine toxique phytohémagglutinine et doivent donc être cuits avant d'être consommés. Elles sont trempées pendant 12 heures avant utilisation et consommées bouillies ou ajoutées aux soupes, etc. Les graines peuvent également être réduites en poudre et ajoutées aux farines de céréales pour faire du pain enrichi en protéines, etc.

Fleurs - crues. Un goût de haricot.

Jeunes feuilles - cuites et utilisées comme herbe potagère.

Racine - cuite. Les racines tubérisées, riches en amidon, sont encore consommées par certains Amérindiens d'Amérique centrale. Une etude indique que la racine est toxique.

Culture de base : protéines.

Utilisations médicinales : Aucunes connues
Notre blog ne peut assumer aucune responsabilité pour les effets néfastes de l’utilisation des plantes. Demandez toujours conseil à un professionnel avant d’utiliser une plante à des fins médicinales.

Autres utilisations :
Azote. Agriculture du Carbone - Services Agroforestiers : azote. Attire les colibris.

 

Receitas

Feijoca Serrana (receita publicada pela Confraria da Feijoca de Manteigas)
A receita tradicional da Feijoca Serrana é um guisado a partir de um refogado de cebola, alho e louro a que se juntam as carnes de porco, previamente cozidas, deixando-as apurar. Acrescentam-se as feijocas depois de cozidas e não piladas que foram demolhadas de véspera. As feijocas são servidas com enchido regional de chouriça, morcela e farinheira e acompanhadas pelo arroz de carqueja que se obtém adicionando arroz, cozido na água da feijoca, a um refogado de cebola e alho que foi apurado com um ramo de carqueja.

PASTEL DE FEIJOCA Pastelaria Floresta | Manteigas

Le Pastel de Feijoca, fabriqué avec du Feijoca de Manteigas, a une texture et une saveur qui sont uniques. C'est un secret bien gardé de la famille Costa (Volta ao Mundo em 80 Sabores), qui a créé la recette il y a plus de dix ans. Malgré cela, Edgar Costa, associé gérant, accepte de vous en dire plus sur ce produit exclusif du village de Manteigas. C'est né d'un défi que la Confraria da Feijoca de Manteigas a lancé en 2007. Dès lors, c'est le bouche à oreille ! Aujourd'hui, entre 150 et 300 pâtisseries Feijoca sont fabriquées chaque jour, exclusivement à Manteigas.

 

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 14 Janvier 2024

Fleurs et fruits de l'arbousier.  La particularité de l'Arbousier est qu'il porte en même temps les fleurs et les fruits de l'année précédente qui mettent un an à mûrir. Il est donc possible d'observer en même temps des grappes de fleurs et des fruits allant du vert au rouge en passant par le jaune et l'orange.

Fleurs et fruits de l'arbousier. La particularité de l'Arbousier est qu'il porte en même temps les fleurs et les fruits de l'année précédente qui mettent un an à mûrir. Il est donc possible d'observer en même temps des grappes de fleurs et des fruits allant du vert au rouge en passant par le jaune et l'orange.

Au Portugal : Medronheiro

En Espagne :  Madroño

En France : Il est aussi appelé fraisier en arbre ou arbre à fraises.

Unedo vient d’unum edo signifiant ‘je n’en mange qu’un’ en référence à son fruit purgatif et peu apprécié car farineux et sans goût prononcé. Nom qui aurait été donné par Pline l’Ancien.
Une autre version plus étrange propose que le fruit très mûr contient une certaine teneur en alcool et pourrait saouler si on en mangeait plus d’un !

Dans la littérature, c’est une plante à laquelle on fait parfois allusion et qui donne lieu à de belles descriptions et poèmes.

DISTRIBUTION
L'arbousier est une espèce fondamentalement méditerranéenne, également présente dans les îles atlantiques d'Irlande, aux Canaries, aux Açores, à Madère et au Cap-Vert. Dans la péninsule et aux Îles Baléares, on le trouve dans presque toutes les provinces, mais il est rare ou absent dans les zones les plus continentales et les plus froides de l'intérieur de la péninsule ibérique.

C'est une espèce d'arbre qui ne dépasse généralement pas sept mètres de hauteur. Pour cette raison, certains experts le considèrent plutôt comme un arbuste.
Cependant, il peut se transformer d'un buisson en un arbre s'il est situé près d'un ruisseau ou à l'ombre de l'ombre. Et cette espèce a besoin d’un sol bien drainé pour pousser en harmonie.
L'arbousier a un tronc rougeâtre, une écorce avec des écailles aux tons grisâtres et, sur ses branches, poussent des fleurs urcéolées semblables à celles des bruyères en automne. C'est un arbre à feuilles persistantes aux couleurs vertes qui se distinguent par leur luminosité et, à l'automne, acquièrent des tons rougeâtres.
Cette espèce d'arbre peut pousser aussi bien naturellement, dans les forêts mixtes ou les pentes de chênes verts, que comme plante de jardin, car c'est une espèce qui s'adapte à tout type de terrain. Normalement, dans des sols siliceux et des zones ensoleillées et peu ventées.
L’une des caractéristiques les plus importantes de cet arbre fruitier est la rapidité de sa croissance après un incendie. Et cette espèce d’arbre pousse facilement et possède des feuilles vertes éclatantes qui en font un symbole d’immortalité.

On le trouve dans toute la zone méditerranéenne et, bien qu'il s'agisse d'une espèce indigène en Espagne et Portugal, sa répartition s'étend à l'ouest jusqu'en Irlande. Au contraire, aux îles Canaries, elle se comporte comme une espèce envahissante, devenant une menace pour les écosystèmes des îles. Cela est dû à son potentiel colonisateur. Pour cette raison et depuis 2013, sa plantation dans ce milieu naturel des Canaries est interdite.

Le fruit de l'arbousier contient des antioxydants souvent utilisés dans le traitement et la prévention des maladies cardiovasculaires. Parmi ses bienfaits figurent ses propriétés anti-inflammatoires et diurétiques. En plus de l'alimentation, une autre des utilisations les plus courantes de l'arbousier est la décoration en raison de sa beauté et de sa couleur.

Il existe de nombreuses légendes qui traitent de l’arbousier et de ses fruits. "Le premier arbutus serait né du sang de Géryon tué par Héraclès, à Érythéia, l’île rouge, au-delà du fleuve Okéanos, dont les plaines brumeuses et les grasses prairies apparaissent dans une continuelle lumière de couchant. L’arbuste naît donc aux limites mêmes du monde, dans un lieu bienheureux..." "CONFIGURATIONS D’HERMÈS" | Dominique Jaillard

PLUS D'INFORMATIONS
Le bois est dense, très dur, d’excellente qualité comme bois de chauffage et très adapté à la fabrication du charbon de bois. Il est utilisé pour sculpter de petites pièces telles que des bols et des couverts ; Cependant, on l'utilise peu pour le tournage s'il n'est pas bien séché car il a tendance à se tordre.
Les feuilles et l'écorce ont été utilisées comme agents de bronzage en raison de leur forte teneur en tanins ; sa racine, pour teindre en rouge, et en médecine pour lutter contre la diarrhée (astringents), favoriser le passage des urines (diurétiques) et nettoyer (désinfectants) les voies urinaires.
De plus, bien qu'elle pousse lentement, c'est une plante très intéressante d'un point de vue ornemental en raison de la polychromie de ses feuilles, fleurs et fruits. Il est également largement utilisé en complément pour restaurer les écosystèmes méditerranéens dégradés et dans les bouquets de fleurs coupées en raison du vert brillant de ses feuilles. Les pompons ornementaux sur les robes qui ressemblent aux fruits sont également appelés arbousiers.
Mais l'utilisation la plus connue de l'arbousier est due à ses fruits, qui peuvent être consommés seuls ou utilisés pour élaborer entre autres: des compotes, des vinaigres et des spiritueux, très appréciés au Portugal, en Estrémadure, dans les Asturies et à Madrid.

Les fleurs. Apparaissant en septembre et octobre, les fleurs prennent la forme de clochettes blanc-verdâtre ou blanc-rosé en fonction de la variété et pendent en grappe. L'arbousier est capable de s'autopolliniser.

Les fleurs. Apparaissant en septembre et octobre, les fleurs prennent la forme de clochettes blanc-verdâtre ou blanc-rosé en fonction de la variété et pendent en grappe. L'arbousier est capable de s'autopolliniser.

Ses utilisations
  • Ornementales : très décoratif par la floraison et la fructification se produisant en même temps.
  • Médicinales : hypertension – diarrhées – anti-inflammatoire…
  • Alimentaire : Le fruit peut être consommé cru, seul ou en salade de fruits. Il peut être utilisé pour la confection de sirop, confiture, gelée, fruits au sirop, mais aussi sauces et conserves. On peut en faire du vinaigre, de la liqueur ou du vin. C'est un fruit riche en vitamine C, utilisé en France surtout en confiture, pour faire des bonbons ou, auparavant, en boisson tel ‘le ledounat’ (Le ledounat était une boisson confectionnée dans le bassin d’Arcachon | Ledounat vient du gascon < ledoun > qui signifie < arbouse >, ainsi nommée car les arbousiers sont très fréquents dans les lèdes (dépression entre deux dunes de la zone littorale landaise).
  • Ses fruits aromatisent la bière corse Torra (une blonde parfumée à l'arbouse qui titre 5,5 %).
  • L'arbousier est un arbre mellifère : il permet la production de miel, notamment l'amaro di corbezzolo, en Sardaigne, un miel raffiné particulièrement adapté à la dégustation du fromage Pecorino romano. Au Portugal, o mel de medronheiro, miel "amer" unique, caractéristique des montagnes de l'Alentejo et de l'Algarve, est un miel très spécifique de par sa saveur amère, qui rappelle le café. Au premier contact, il peut paraître doux mais il révèle rapidement son amertume et sa complexité, laissant un arrière-goût unique. Cristallisant rapidement, il présente une couleur brun foncé. Pour la santé, en thérapeutique, il est utilisé pour désinfecter les voies urinaires et est reconnu comme anti-asthmatique.
  • En Espagne et Portugal, on utilise les fruits pour des liqueurs et des spiritueux. Au Portugal (montagnes de l’Algarve) on réalise une eau de vie : le medronho. En Espagne, les arbouses entrent dans la composition de certains gâteaux. Et en Afrique du Nord, les enfants les vendent au bord des routes.
  • Propriétés médicinales
    Les feuilles, astringentes (provoquent la contraction des tissus et des vaisseaux sanguins et stimulent la coagulation du sang), ont des propriétés diurétiques et antiseptiques.
    Les écorces, les feuilles et les fruits sont utilisés pour le tannage des peaux. Les écorces sont parfois utilisées contre les diarrhées. Les fleurs favorisent la transpiration et sont donc antipyrétiques (aident à réduire la fièvre).
    Les racines sont utilisées en décoction contre l'hypertension et l'artériosclérose.
    A haute dose, le fruit peut être stupéfiant (!?) 🤪
  • Bois : On l’utilise en marqueterie et en ébénisterie. C’est un bon bois de chauffage et de charbon de bois.
  • Anecdote : C’est le symbole de la ville de Madrid; les espagnols l’honorent sur le blason de la ville de Madrid, ville où on peut admirer une célèbre statue d’un ours essayant d’attraper les fruits d’un arbousier. L'arbousier est présent sur le blason de 2 autres villes espagnoles : El Madroño (province de Séville), Navas del Madroño (province de Cáceres).
  • Exemples de productions issues de l’arbouse
Les fruits de l'arbousier. L'arbouse ou "cerise de berger" (cerezas de pastor) est une baie charnue dont la chair jaune est acidulée et sucrée et contient de nombreux petits pépins. La peau est épaisse, rugueuse et recouverte de petites pointes coniques. L'arbouse est d'abord verte, puis jaune et enfin rouge lorsqu'elle est mûre. Il se passe un an entre la floraison et la maturité du fruit. Quelque chose qui se produit en automne et qui donne une touche joyeuse aux paysages pendant cette saison et durant l'hiver.
Les fruits de l'arbousier. L'arbouse ou "cerise de berger" (cerezas de pastor) est une baie charnue dont la chair jaune est acidulée et sucrée et contient de nombreux petits pépins. La peau est épaisse, rugueuse et recouverte de petites pointes coniques. L'arbouse est d'abord verte, puis jaune et enfin rouge lorsqu'elle est mûre. Il se passe un an entre la floraison et la maturité du fruit. Quelque chose qui se produit en automne et qui donne une touche joyeuse aux paysages pendant cette saison et durant l'hiver.
Les fruits de l'arbousier. L'arbouse ou "cerise de berger" (cerezas de pastor) est une baie charnue dont la chair jaune est acidulée et sucrée et contient de nombreux petits pépins. La peau est épaisse, rugueuse et recouverte de petites pointes coniques. L'arbouse est d'abord verte, puis jaune et enfin rouge lorsqu'elle est mûre. Il se passe un an entre la floraison et la maturité du fruit. Quelque chose qui se produit en automne et qui donne une touche joyeuse aux paysages pendant cette saison et durant l'hiver.
Les fruits de l'arbousier. L'arbouse ou "cerise de berger" (cerezas de pastor) est une baie charnue dont la chair jaune est acidulée et sucrée et contient de nombreux petits pépins. La peau est épaisse, rugueuse et recouverte de petites pointes coniques. L'arbouse est d'abord verte, puis jaune et enfin rouge lorsqu'elle est mûre. Il se passe un an entre la floraison et la maturité du fruit. Quelque chose qui se produit en automne et qui donne une touche joyeuse aux paysages pendant cette saison et durant l'hiver.

Les fruits de l'arbousier. L'arbouse ou "cerise de berger" (cerezas de pastor) est une baie charnue dont la chair jaune est acidulée et sucrée et contient de nombreux petits pépins. La peau est épaisse, rugueuse et recouverte de petites pointes coniques. L'arbouse est d'abord verte, puis jaune et enfin rouge lorsqu'elle est mûre. Il se passe un an entre la floraison et la maturité du fruit. Quelque chose qui se produit en automne et qui donne une touche joyeuse aux paysages pendant cette saison et durant l'hiver.

L'arbouse est un fruit qui sert de nourriture aux perdrix, aux sangliers et aux martres. De plus, ce fruit est également adapté à la consommation humaine et ses utilisations sont nombreuses dans notre gastronomie.

L'arbouse est un fruit qui sert de nourriture aux perdrix, aux sangliers et aux martres. De plus, ce fruit est également adapté à la consommation humaine et ses utilisations sont nombreuses dans notre gastronomie.

Avis sur le Miel d'Arbousier "O mel de medronheiro"

par Inês Martins (Engenheira Agrónoma, Portugal)

Tout comme dans les vins, il existe des variétés monochastiques, les miels appartiennent également à la catégorie monoflorale, une classification très appréciée obtenue lorsque le miel est produit à partir du nectar d'une seule espèce florale.

On le sait, la saveur, l'arôme et la couleur de ce produit naturel varient en fonction de l'origine botanique du nectar récolté par les abeilles. Les miels foncés, par exemple, ont tendance à être plus riches en minéraux et à avoir un arôme et une saveur plus prononcés. Les plus clairs peuvent ne pas contenir autant de minéraux, ayant une saveur plus douce.

Parmi les miels monofloraux, il y en a un qui est assez bien produit dans la région : le miel d'arbousier, issu d'une espèce appartenant à la famille des Ericácias (dont font partie les bruyères), qui est à l'origine d'une partie importante de la production. du miel au niveau national.

Sur le plan organoleptique, le miel de fleurs d'arbousier a tendance à avoir une teinte vert grisâtre, plus foncée que le miel de bruyère, et possède une odeur automnale caractéristique intense et appréciée (rappelant l'humus). Au niveau gustatif, il présente une saveur amère prononcée et persistante qui domine la douceur typique du miel.

Concernant ses caractéristiques physico-chimiques, des études révèlent qu'en plus d'une acidité élevée, la teneur en humidité a tendance à être élevée, souvent supérieure à 19%, car le nectar est récolté par les abeilles à une époque où la photopériode et la température sont plus courtes, ce qui retarde la maturation du miel.

L’arbousier est une plante qui fournit beaucoup de nectar mais peu de pollen. Il est donc acceptable de considérer que le miel monofloral obtenu à partir des grappes pendantes de petites fleurs de cette espèce a une teneur en pollen proche de 8% (ce qui contraste avec d'autres miels monofloraux, comme le miel de châtaignier, qui a une teneur en pollen de de l'ordre de 90 %).

Le miel d'arbousier possède également une teneur élevée en antioxydants, très appréciée aujourd'hui, à l'instar d'un autre miel monofloral, le miel de caroube. Il est recommandé pour lutter contre les rhumes, les problèmes respiratoires et hépatiques, ainsi que pour la cicatrisation des plaies ou comme tonique musculaire, en raison de sa richesse en certains minéraux.

Un autre aspect à prendre en compte est la pollinisation de l'arbousier par les abeilles (Apis mellifera), qui peut avoir des effets très bénéfiques sur la taille, la quantité et la qualité des fruits. Ainsi, réfléchir à une stratégie concertée entre les secteurs du miel et du medronho se présente comme une opportunité prometteuse et avantageuse pour les deux parties.

La valorisation de ce produit à travers son obtention en Mode de Production Biologique sera un autre aspect à prendre en compte, puisque l'arbousier est une espèce très facile à produire de manière biologique, car elle ne présente pas de problèmes phytosanitaires pertinents.

En conclusion, l'augmentation de la production de miel d'arbouse sur le territoire pourrait s'avérer tout à fait intéressante non seulement en raison des bénéfices précités liés à la pollinisation de l'arbousier par les abeilles, et en raison de sa facilité d'obtention et de valorisation à travers une filière biologique.

Méthode de production, mais surtout par sa caractéristique différenciatrice : le goût amer. C'est un miel de plus en plus apprécié comme produit gourmand, notamment sur le marché international. Avec des applications culinaires innovantes, il associe son acidité à un certain arrière-goût astringent, c'est pourquoi il se combine sublimement avec les aliments riches en graisses et commence à apparaître fréquemment en complément de sauces exquises.

Carte des espèces de flore mellifère au Portugal continental

Carte des espèces de flore mellifère au Portugal continental

APANHA DE MEDRONHOS PELOS CONFRADES, 2014

APANHA DE MEDRONHOS PELOS CONFRADES, 2014

Comment faire de la confiture d'arbouses

L'arbre commence à porter ses fruits fin septembre et la saison des récoltes dure jusqu'en décembre/janvier, le moment idéal pour vous encourager à réaliser cette recette est maintenant! La période de maturation des arbousiers est courte, c'est pourquoi lorsqu'ils sont à leur apogée, il est conseillé de ne pas trop attendre pour les manger ou les utiliser dans une recette digne des palais gourmets.

Temps de la recette : 45 minutes, Faible difficulté
Ingrédients:

  •   800 grammes d'arbousiers
  •   400 grammes de sucre
  •   Jus de 1 citron
  •   1 bâton ou une cuillère à café de cannelle (facultatif)

 

  • Tout d’abord, lavez très bien les arbouses, en enlevant les feuilles ou bâtons restants qu’ils pourraient avoir. Il n'est pas nécessaire de les peler, car leur coque rugueuse avec de petites pointes est difficile à enlever, mais vous devez vous assurer qu'il n'y a aucune trace de poussière ou de saleté dessus.
  • Mettez les arbouses dans une casserole et portez-les au feu pour lancer la cuisson. Il est important de le faire à feu doux, afin qu'ils libèrent très lentement le liquide qu'ils contiennent.
  • Après environ 5 minutes, ajoutez le sucre et augmentez le feu à doux-moyen. Remuer lentement et ajouter le jus d'un citron. Si vous souhaitez lui donner une touche de cannelle, ajoutez également un bâton d'épice ou une pincée de cannelle en poudre.
  • Avec tous les ingrédients de votre confiture de fraises sur le feu, laissez-les se mélanger en remuant avec une cuillère en bois toutes les quelques minutes. Estimez que vous devriez les faire cuire pendant environ 30 à 35 minutes, jusqu'à ce que ces fruits rouges ou forestiers semblent presque dissous.
  • Éteignez le feu et il ne vous reste plus qu'à bien écraser les fruits pour qu'ils acquièrent la texture d'une délicieuse confiture. Vous pouvez le faire en deux étapes. Versez d’abord le mélange dans un verre mixeur et battez à puissance moyenne pendant quelques minutes. Ensuite, pour que la confiture soit encore plus fine et débarrassée des restes d'écorces d'arbousier, passez le mélange dans une passoire chinoise, qui est une fine passoire conique, en exerçant suffisamment de pression pour en profiter jusqu'à la dernière goutte.

Vous avez déjà fini la confiture-marmelade d'arbouse. Pour la conserver, utilisez un bocal en verre préalablement stérilisé.

En plus de faire des toasts avec cette confiture d'arbouses, n'oubliez pas que vous pouvez également l'utiliser comme accompagnement original dans des recettes de rôtis et aussi comme ingrédient de pâtisserie, par exemple, comme garniture moelleuse pour gâteaux et biscuits.

Conseils
Cette recette simple de confiture d'arbouse est une excellente idée pour profiter des bonnes propriétés de ce fruit des bois, notamment sa haute teneur en vitamine C, qui en fait un puissant antioxydant naturel.
La quantité de sucre que nous avons indiquée est approximative. L'arbousier a une saveur douce, un peu semblable à celle des prunes. Vous n'avez pas besoin d'ajouter plus de sucre, mais si vous aimez le sucré, vous pouvez en ajouter un peu plus au mélange.
Vous pouvez également faire de la confiture d'arbouse au Thermomix. Si vous avez cette option sous la main, réduisez le temps de cuisson des fruits avec le sucre et le citron à seulement 10 minutes environ puis passez le mélange au thermomix (environ 5 à 8 secondes à puissance 5).
Si la confiture est trop épaisse, vous pouvez ajouter un peu d'eau pour alléger sa texture.

Flan aux arbouses

Avez-vous déjà essayé ce flan ? Je vous invite à le faire.
Ingrédients:

  • 200 grammes d'arbouses
  • 500 millilitres de lait demi-écrémé
  • 6 œufs
  • 75 grammes de sucre
  • Un peu de zeste de citron

Préparation:
Préchauffer le four à 180 degrés et mettre un plat en verre avec de l'eau très chaude pour réaliser le flan au bain-marie.
Mettez le lait dans un bol et ajoutez les arbouses.
Bien mélanger et filtrer avec une passoire pour éliminer les grains des fruits et ne pas gêner le palais.


Nous ajoutons les œufs et battons bien.
Ajoutez maintenant le sucre et un peu de zeste de citron, mélangez bien.
Préparez un moule, ajoutez le caramel liquide et versez la préparation à flan.
Placez délicatement le récipient dans l'eau chaude du four sans vous brûler.
Laissez agir 50 minutes, piquez avec un bâton en bois si cela ressort propre c'est cuit, sinon laissez agir encore cinq minutes.
Sortez-le du four et laissez-le refroidir, puis mettez-le au réfrigérateur, il sera bien meilleur le lendemain.


Démoulez soigneusement et dégustez ce délicieux dessert.



J'espère que ça vous plait!!
Publié par Raquel Galin | Flan de madroños

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 13 Janvier 2024

Arbuste dressé à feuilles persistantes allongées, vert sombre. Les feuilles et les jeunes pousses, très odorantes, sont glutineuses. Le Ciste ladanifère est un arbrisseau principalement originaire d'Espagne et du pourtour méditerranéen. Son nom est originaire du grec "kistè" qui signifie "capsule", à cause de la forme de son fruit. La particularité de cette plante est d'être recouverte d'une pellicule de résine très parfumée appelée "labdanum", dont le rôle est d'empêcher la plante de se déshydrater. Ce labdanum était deja utilisé par les Égyptiens pour son parfum et ses nombreuses vertus. Le Ciste est en effet un des rares végétaux à présenter cette odeur ambrée si chère aux parfumeurs.
Il est également l'une des essences sacrées au même titre que l'Encens oliban, le Cèdre, la Myrrhe et le Benjoin. Le ciste était très employé dans l'Antiquité par les Grecs et les Romains pour ses vertus anti-hémorragiques, purifiantes, toniques et cicatrisantes qui lui valaient de multiples utilisations.

Avec 2m de hauteur cet arbuste aromatique aime les sols siliceux, secs et bien drainés. Sa durée de vie et de l'ordre d'une dizaine d'années.
Sa rusticité peut pontuellement atteindre -15°C au niveau de la souche. Le ciste ladanifère (Cistus ladaniferus) est un arbuste adapté au climat aride, capable de faire renaître à la vie des terrains dévastés ou dégradés grâce à la performance de ses graines, qui résistent au feu! Installé en zone ensoleillée, dans un sol pauvre (sablonneux ou ­siliceux, acide) bien drainé et vous verrez qu’il supportera les températures négatives de -10 °C à -15 °C.
Les graines récoltées en automne auront besoin de subir une exposition prolongée au froid pour pouvoir germer. Ensuite, trois ans sont généralement nécessaires pour bénéficier de la première floraison. Le ciste ne demande aucun soin ­particulier et résiste admirablement aux ­maladies. ­Toutefois, attention à la combinaison gel-­humidité. Les rameaux feuillés, qui ­constituent la partie médicinale, se récoltent de juillet à octobre.

Cistus ladaniferus : Grandes fleurs blanches, isolées, à la base généralement tachées de pourpre, très odorantes.
Cistus ladaniferus : Grandes fleurs blanches, isolées, à la base généralement tachées de pourpre, très odorantes.

Cistus ladaniferus : Grandes fleurs blanches, isolées, à la base généralement tachées de pourpre, très odorantes.

Utilisation :

L'huile essentielle de ciste porte-labdanum est connue depuis l'Antiquité pour ses propriétés hémostatiques impressionnantes, permettant de stopper en quelques secondes des saignements spectaculaires et de soigner les mutilations, entailles et incisions fréquentes sur les champs de bataille de l'époque. Les chirurgiens romains utilisaient l'huile, appliquée en gouttes sur la plaie, pour arrêter l'hémorragie après l'amputation d'un membre.

La gomme extraite de cette plante, le labdanum, est aussi utilisée en parfumerie (ne doit pas être confondu avec le "laudanum", une teinture d'opium très addictive).

  • On récolte sur les feuilles du ciste ladanifère, Cistus ladaniferus, une résine odorante, employée comme base en parfumerie, le ladanum. — (François Couplan, Les plantes et leurs noms: Histoires insolites, 2012)
Un baume « premiers secours »

La préparation d’un baume est très simple à faire soi-même. Il suffit de mélanger de l’huile végétale avec de la cire d’abeille ou du beurre de karité afin d’obtenir la texture désirée. Pour le baume médicinal à base de ciste, on remplace l’huile végétale par un macérat huileux de ciste qui permet d’extraire une partie des actifs aromatiques. Ce baume sera très utile contre toutes les blessures bénignes du quotidien : coupures, plaies, blessures, crevasses, gerçures, saignements, etc.

Comment faire un macérat huileux

Rappel : Comment faire un macérat huileux

Vos macérats multiplantes, faîtes les

Postscriptum : la vitamine E est indispensable pour éviter le rancissement du macérat.

Jeunes pousses

Jeunes pousses

En tisane

Le ciste est la plante d’Europe la plus riche en polyphénols. Ces derniers sont des antioxydants très puissants qui neutralisent les radicaux libres et soutiennent le système immunitaire. Ils empêchent la pénétration des virus dans les cellules et freinent leur multiplication.
Grâce à ses propriétés antioxydantes, antivirales et antibactériennes, cette plante peut être utilisée pour soutenir le système immunitaire en cas de rhume, de grippe ou d’infections des voies respiratoires supérieures. Pour ces dernières, une étude clinique a été menée sur 300 patients et a montré une efficacité supérieure à celle du thé vert dans ce type d’affection.
Les feuilles de la plante Cistus Ladanifer sont récoltées à la main puis séchées, coupées et filtrées. Dans certains pays, le cousin oriental de Cistus Ladanifer (Cistus Incanus, qui possède des fleurs roses) est bien connu et utilisé comme tisane.
    
Infusette réalisée à la main (environ 1 cuillère à thé) = 1 tasse, 20 gr = 7 à 10 tasses, 50 gr = 15 à 25 tasses, 100 gr = 30 à 50 tasses

 

Huile essentielle de Ciste ladanifère

Ses feuilles sont recouvertes de petites glandes qui sécrètent une résine appelé labdanum. Cette résine (ou gomme) dégage un parfum musqué et boisé. Le procédé de récupération de cette résine n'est pas aisé. La méthode d'extraction peut se faire par solvant: on obtient alors un absolu de ciste. L' huile essentielle de ciste, quant à elle, est issue de la distillation des rameaux de ciste.
Connue comme astringente et régénérante puissante, cette huile est intéressante pour lutter contre les signes de l'âge. Elle est aussi conseillée en aromathérapie pour réguler les défenses naturelles du corps.
Connue comme hémostatique, l'huile essentielle de Ciste ladanifère est traditionnellement utilisée en aromathérapie pour stopper les petits saignements, soigner les petites coupures et favoriser la cicatrisation. Elle est également réputée pour ses effets intéressants en accompagnement dans certaines maladies auto-immunes ou virales.
Partie de la plante : Rameaux
Méthode d'extraction : Distillation à la vapeur
Composition chimique: Alpha-pinène, camphène.

Rappel : La Ciste Ladanifère a de nombreuses propriétés: elle est astringente, régénérante et purifiante. En ce qui concerne ses vertus cosmétiques elles sont aussi très nombreuses : c’est un remède anti-rides, raffermissant et tonique.
On peut donc utiliser l’huile essentielle de ciste pour de nombreux problèmes comme les peaux à tendance acnéiques, les peaux sensibles, les rougeurs, les vergetures.

Le Ciste Labdanum dans les Parfums

L’histoire du Ciste Labdanum en Parfumerie :

Le Ciste Labdanum de son nom latin Cistus Labdaniferus L. est aussi appelé le chirurgien de l’âme ou le ciste à gomme.

Arbuste aux fleurs blanches de 1 à 2 mètres de haut, aimant les lieux chauds et secs des garrigues méditerranéennes particulièrement en Crête, Chypre, France (Corse, Estérel, pays de Grasse), Espagne ou encore au Maroc. Feuilles longues et lancéolées, feuilles et branches visqueuses, collantes et recouvertes d’un exsudat résineux parfumé.
Floraison : d’Avril à Juin avec une récolte possible de Juin à Octobre grâce aux nouveaux rameaux. La chaleur et un peu d’humidité favorisent le rendement. Un temps trop sec provoque une chute du rendement.
Plante pyrophyte et envahissante : elle bénéficie du feu pour se multiplier en colonisant les zones laissées vierges par son passage. La chaleur laissée par le feu induit la germination des graines. Il est indispensable de savoir contrôler la culture et la propagation de cette plante invasive.
La société Albert Vieille a reçu l’autorisation de récolter manuellement avec des faucilles les rameaux dans la Sierra Norte en Espagne qui est un site protégé et répertorié au patrimoine mondial de l’UNESCO. Albert Vieille dispose aussi d’un autre site qui est une filiale agricole depuis 2018 et mène (menait?) des actions sociales et économiques locales avec leur société Tierras Aromaticas del Sur.

Méthodes d’extraction et appellations :

CISTE
Rameaux de ciste par distillation à la vapeur d’eau sous pression : HE de Ciste
Les eaux de distillation sont extraites au solvant pour donner de l’essence des eaux puis de l’essence de Ciste.
Rameaux de ciste par extraction aux solvants volatiles : Concrète de Ciste – extraction à l’éthanol pour obtenir l’absolue de Ciste / distillation à la vapeur d’eau pour obtenir l’absolue SEV de Ciste. Il faut 1600Kg de rameaux pour obtenir 1Kg d’HE de Ciste / 30Kg pour 1Kg d’absolue Ciste / 116Kg pour 1Kg d’absolue SEV Ciste.

LABDANUM
Rameaux de ciste macérés dans un mélange eau/carbonate de sodium puis ajout d’acide sulfurique : Gomme Labdanum
Extraction à l’éthanol pour obtenir le Résinoïde de Labdanum et ensuite un traitement exclusif A.Vieille pour obtenir du Labdazur
Ou bien Extraction au solvant volatile pour obtenir de la concrète de Labdanum puis extraction à l’éthanol pour obtenir de l’absolue claire de Labdanum.
Il faut 27Kg de rameaux pour obtenir 1Kg de résinoïde Labdanum / 52Kg pour 1Kg d’absolue claire de
Labdanum.

Le Point de Vue du (de la) Parfumeur (e) …

Huile Essentielle Ciste : tête : terpénique, orange essence, aldéhyde, zeste, caryophyllène ; fond : très
encens.

Absolue Ciste : tête : très léger, miellé ; fond : miellé, ambré.

Absolue SEV Ciste : tête : encens, chaud, riche, ambré, cuiré, boisé sec ; fond : puissant, animal, cuiré, résineux, styrax, encens.

Résinoïde Labdanum : tête : léger, bois de cèdre, sec ; fond : ambré labdanum, légèrement animal cuiré.

Absolue claire Labdanum : tête : résineux, encens, miellé ; fond : ambré, doux, presque vanillé, encens.

Les Accords contenant du ciste labdanum :
Ambré : labdanum + vanille + baumes (Pérou, tolu, benjoin etc…)
Chypre : bergamote, lavande, patchouli, (rose, jasmin), mousse de chêne.

Quelques parfums autour du Ciste Labdanum :

  • Mitsouko de Guerlain
  • Miss Dior original de Christian Dior
  • Narcisso for Her de Narcisso Rodriguez (flacon noir)
  • Paco Rabanne pour Homme

Anecdote :

Le Ciste Ladanifere – un secret grassois – du pantalon au parfum (résumé à partir du livre de Maurice Brunetti Parfums d’histoire).
C’est en 1912, qu’un natif de Grasse en 1912, inspecteur des Eaux et forêts ayant pour secteur l’Esterel qu’il connaissait comme sa poche, rentre chez lui tous les soirs de Septembre avec une sorte de résine collée à ses bas de pantalons. Son épouse rouspète, cette odeur est forte et elle n’arrive pas à retirer les résidus ni à récupérer le pantalon. Elle allait même à imaginer quelques coucheries dans les taillis. Ce qui ne plaisait guère à son marin fidèle qui se fâchait et ils se boudaient pour le reste de la soirée. Tout ça pour une plante qu’il nommait « l’apégueuse » ou encore « l’accrocheuse ». Lui-même n’aimait guère cette odeur qu’il ne supportait plus à la fin. Afin d’en savoir plus il décida d’aller voir son gendre qui était PDG des établissements Lautier sur Grasse. Ce dernier trouva un vif intérêt dans cette plante et lui demanda de garder le secret. Afin que rien ne s’ébruite sur Grasse et après avoir lui-même fait d’abord une distillation à la vapeur sur quelques morceaux de plantes, et une extraction aux solvants volatiles sur les autres, il fit analyser ses résultats par un laboratoire Londonien. La réponse tomba, il s’agissait du Ciste Ladanifère.
La cueillette se ferait donc en famille sous le secret, et les sacs de ciste débitée arriverait étiquetés sous le nom de Labdanum de Beyrouth. Très vite, le nom de Labdanum de Beyrouth comme étant un fixateur extraordinaire de parfum se rependit sur Grasse chez les concurrents, et nombres de visiteurs et touristes arrivèrent au Liban en quête de cette plante miraculeuse. Sauf que… il n’y avait rien à Beyrouth !
La grande guerre pointait le bout de son nez et un courtier en parfumerie fut mobilisé dans l’Estérel pour y patrouiller en tant que Gendarme. Il y reconnu l’odeur de ciste labdanum en se frottant aux arbustes et compris qu’un certain personnage avait doublé toute la profession. Il s’empressa de faire les extractions et mis sur le marché l’essence de ciste et l’absolue que nous connaissons.

Bibliographie :
Traité d’Aromathérapie scientifique et médicale Les Huiles Essentielles de Michel Faucon
Café des Nez par PassionNez le 09 Décembre 2019 avec la Société Albert Vieille
Histoire de Parfums de Michel Brunetti
Thérapie Olfactive de Patty Canac

Le Ciste Labdanum dans les Parfums

Fragrances ciste labdanum : avant de commencer

Il est parfois difficile de reconnaître les ingrédients d'un parfum. Essayez de vous familiariser avec le ciste labdanum, un petit arbre du pourtour méditerranéen qui sent bon le soleil et la chaleur.

Le ciste labdanum : une première approche

Le ciste est un arbrisseau sauvage qui pousse dans le bassin méditerranéen. Il existe de nombreuses espèces qui peuvent être classées en deux catégories : celles qui ont des fleurs roses et celles qui ont des fleurs blanches. Le ciste ladanifère, également appelé ciste à gomme ou ciste porte-laudanum, appartient à la seconde catégorie. C'est un petit arbuste qui se trouve dans la partie occidentale de la Méditerranée (Maroc, Sicile, Espagne, Portugal, etc.) et qui peut mesurer jusqu'à 2,50 mètres de haut. Ses feuilles produisent une gomme à l'odeur très tenace appelée labdanum et très utilisée en parfumerie. Quant à la substance qui nous intéresse, c'est l'essence de ciste, également appelée absolue de ciste. Vous pouvez l'obtenir de deux façons : la première est l'extraction au solvant des feuilles de l'arbrisseau et la seconde est la distillation à la vapeur d'eau.

Le ciste labdanum : des parfums aromatiques

Contrairement au labdanum qui délivre une odeur chaude, intense et puissante, l'essence de ciste est caractérisée par une odeur plus fraîche. Vous pouvez néanmoins trouver quelques points communs entre le labdanum et le ciste labdanum, à commencer par une impression de caramélisation, d'arôme balsamique ou d'ambre. De manière générale, l'essence de ciste dégage des senteurs très parfumées et très aromatiques. Le ciste labdanum est la plupart du temps utilisé en note de fond. Cependant, sa présence en note de tête confère au parfum une odeur boisée et très aromatique. Vous retrouvez le ciste labdanum dans diverses familles olfactives : les orientaux, les chyprés, les aromatiques ou les hespéridés. Cette substance naturelle peut évoquer des senteurs différentes en fonction de son association à d'autres ingrédients. Vous pouvez par exemple avoir l'impression de sentir des notes animales.

Le ciste labdanum : une place de choix dans les parfums

Plusieurs jus très connus utilisent le ciste labdanum. C'est notamment le cas de Aqua Allegoria Winter Delice de Guerlain : une fois n'est pas coutume, vous retrouvez le ciste labdanum en note de tête. Associé au pin, il vous embarque immédiatement dans une balade en forêt. Intensifiée par une note de fond mêlant encens et épices, cette fragrance se porte idéalement l'hiver. Le ciste labdanum est également très puissant lorsqu'il est employé en note de fond. Par exemple, lorsque vous sentez Absolu de Rochas, une sensation de fraîcheur vous gagne : le ciste labdanum est habilement associé au benjoin pour délivrer une odeur ambrée et pleine de charme. Les hespéridés aussi profitent de la puissance de cette substance : découvrez Eau Absolue de Mona di Orio. La créatrice s'était largement inspirée de la Méditerranée pour mettre au point ce jus : le ciste labdanum, présent en note de fond, donne des notes animales au parfum.

Tout savoir sur les fragrances de parfum : ciste labdanum

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 4 Janvier 2024

Tronc qui s'exfolie en lambeaux de grandes dimensions, laissant apparaître une écorce lisse, de couleur claire, et feuillage adulte en forme de lame de faux, de couleur vert foncé.
Tronc qui s'exfolie en lambeaux de grandes dimensions, laissant apparaître une écorce lisse, de couleur claire, et feuillage adulte en forme de lame de faux, de couleur vert foncé.

Tronc qui s'exfolie en lambeaux de grandes dimensions, laissant apparaître une écorce lisse, de couleur claire, et feuillage adulte en forme de lame de faux, de couleur vert foncé.

L'Eucalyptus commun est un arbre de la famille des Myrtacées, comme le Feijoa, le Callistemon ou le Myrte, aux floraisons caractéristiques de cette famille. Le genre Eucalyptus inféodé à l'Australie compte plus de 800 espèces, parmi lesquelles on trouve les plus hauts feuillus du monde (Eucalyptus regnans). L'Eucalyptus globulus fait partie de ces géants. Originaire du sud-est de l'Australie (état de Victoria) et de Tasmanie, dont il est l'emblème depuis 1962, il peut y atteindre 70 m de haut ! Il pousse au soleil, en forêts ouvertes, jusqu'à 1000 m d'altitude. Son nom commun de Gommier bleu lui vient de la couleur de la pruine bleutée qui recouvre les feuilles juvéniles. Les Anglais l'appellent aussi arbre à fièvre, car il est capable d'assécher des marais, empêchant ainsi les moustiques d'y pulluler.

Introduit dans le Midi de la France depuis 1960 par le botaniste Prosper Ramel, il y trouve les conditions nécessaires à son développement : soleil généreux et hivers doux. Cet arbre impressionnant ne supporte que de brèves gelées de l'ordre de -7°C environ. Un exemplaire âgé du jardin remarquable du Rayol-Canadel dans le Var a ainsi souffert lors des 2 hivers de 1985 et 1986 (-8°C puis -7°C) qui ont détruit le feuillage. L'arbre s'est ensuite reconstitué, mais, fragilisé par ces épisodes de froid intense successifs, a fini par dépérir et mourir, après avoir atteint une hauteur de 35 m. C'est probablement la hauteur maximale qu'il atteindra sous nos climats du sud, pour une largeur d'environ 20 m, loin des records australiens, mais déjà très impressionnant, réservant sa plantation aux très grands jardins et aux parcs.

De façon classique, cet Eucalyptus présente deux types de feuillages. Un juvénile, formé de feuilles opposées sessiles (non pétiolées), ovales, de 6 à 15 cm de long et très esthétiques avec leur couleur bleutée, voire légèrement argentée. Le feuillage adulte quant à lui est plus étroit et plus long (15 à 30 cm), falciforme (en forme de lame de faux), de couleur vert foncé plus ou moins glauque. La floraison en fin de printemps est discrète, constituée de fleurs solitaires de 2 cm environ de diamètre, formant un pompon d'étamines blanc crème. Apparaissant à l'aisselle des feuilles, elles sont mellifères, mais bien trop petites par rapport aux dimensions de l'arbre pour être qualifiées de décoratives. Le tronc quant à lui est généralement ornemental, il s'exfolie en lambeaux de grandes dimensions, laissant apparaître une écorce lisse, de couleur claire, dans les tons beige, cannelle, blanc crème ou autre. Il existe en effet plusieurs sous-espèces, chacune présentant des teintes un peu différentes... En général bien droit, se ramifiant en hauteur, le tronc atteint souvent un diamètre important, faisant de cet arbre un sujet maître au jardin. Grâce à sa vitesse de croissance étonnante (2 m par an approximativement), il suffit d'à peine 10 ans de plantation pour obtenir un gaillard de 20 m de haut ! Il faut donc en être bien conscient lors du choix de son emplacement, pour que tout se passe bien (on le tiendra notamment à l'écart des fondations d'une maison, car sa capacité d'absorption de l'eau du sol peut vite devenir problématique). Une fois bien implanté, il tolérera de bref épisodes de sécheresse, mais poussera mieux s'il peut trouver suffisamment d'eau dans le sol.

L'Eucalyptus globulus a le potentiel de constituer un sujet monumental dans un grand espace, auquel il apportera une incontestable touche d'exotisme. On l'utilisera principalement en isolé du fait de ses dimensions imposantes et aussi parce qu'il exerce une forte concurrence hydrique par rapport aux autres plantes à proximité. Si les dimensions du jardin le permettent, on peut le planter en compagnie d'autres arbres à feuillage ornemental, comme le Gleditsia triacanthos Sunburst, un Févier d'Amérique doré, aux feuilles composées d'un superbe jaune qui fera écho au vert bleuté de l'Eucalyptus. À ses pieds, un Cercis canadensis Forest Pansy, arbre de Judée au feuillage pourpre, complètera cette scène contrastée.

Fleurs d'eucalyptus. Elles sont mellifères.
Fleurs d'eucalyptus. Elles sont mellifères.

Fleurs d'eucalyptus. Elles sont mellifères.

Propriétés médicinales
L’eucalyptus est également appelé Arbre à la fièvre en Polynésie française (comme chez les anglais), à cause ses puissantes propriétés médicinales particulièrement comme antiseptique des voies respiratoires. Il est la base d’une fameuse potion que l’on s’étale sur le torse très appréciée par les tahitiens qui vont même jusqu’à la manger.
Usages traditionnels
Excellent insecticide, on peut s’en frotter la peau pour éloigner les moustiques et en frictionner la fourrure des animaux domestiques pour éloigner les puces. Pour assainir une pièce, on met à bouillir doucement des feuilles d’eucalyptus dans un récipient ouvert. Pour assécher un terrain marécageux, rien de mieux que d’y planter des eucalyptus dont les longues racines avides d’eau permettent un excellent drainage. De plus cette plantation éloignera les insectes de votre propriété !

Eucalyptus globulus - Sinine eukalüpt - Eucalyptus commun ou Gommier bleu - Tasmanian Blue Gum
Eucalyptus
  • à quoi ça sert et comment l'utiliser
  • Pourquoi est-ce
  • Comment utiliser l'eucalyptus
  • Thé à l'eucalyptus
  • Effets secondaires
  • Contre-indications

L'eucalyptus est une plante médicinale riche en tanins, flavonoïdes, aldéhydes et huiles volatiles, comme le cinéole et le terpinéol, qui lui confèrent des propriétés antiseptiques, décongestionnantes, antispasmodiques et antimicrobiennes, et est donc largement utilisée comme remède maison dans le traitement des problèmes respiratoires, comme la grippe, le rhume ou la sinusite.

Le nom scientifique de l'eucalyptus est Eucalyptus globulus et la partie normalement utilisée est ses feuilles ou son huile essentielle, pour préparer du thé, des inhalations, des compresses, des bains ou pour aromatiser l'environnement.

L'eucalyptus peut être facilement trouvé chez les herboristes ou les magasins d'aliments naturels, mais doit être utilisé avec les conseils d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé ayant de l'expérience dans l'utilisation de plantes médicinales.

Pourquoi est-ce

L’eucalyptus présente plusieurs bienfaits pour la santé, les principaux étant :

1. Combattre les problèmes respiratoires

Le cinéole présent dans l'eucalyptus possède des propriétés expectorantes, mucolytiques et anti-inflammatoires, qui contribuent à stimuler la respiration, à soulager la toux, à augmenter l'élimination des mucosités et à détendre les muscles respiratoires. Ainsi, l'huile essentielle d'eucalyptus peut être utilisée sous forme d'inhalation pour aider à lutter contre les problèmes respiratoires, comme la grippe, le rhume, la toux, le nez bouché ou qui coule, le mal de gorge, l'asthme, la bronchite ou la sinusite, par exemple. Cependant, certaines personnes peuvent être plus sensibles à l'huile essentielle libérée par l'eucalyptus, ce qui peut aggraver le problème respiratoire. Par conséquent, son utilisation ne doit se faire qu’avec les conseils d’un médecin ou d’un herboriste.

2. Aide à la cicatrisation de la peau

L'huile essentielle de feuille d'eucalyptus a une action antiseptique, anti-inflammatoire et antibactérienne et peut être utilisée sur la peau pour accélérer la cicatrisation des plaies superficielles et fermées, telles que les brûlures, coupures ou égratignures. De plus, l'huile essentielle d'eucalyptus contient également du macrocarpal A, une substance qui, lorsqu'elle est appliquée sur la peau, stimule la production de céramide, un type d'acide gras responsable du maintien de la barrière protectrice de la peau et de la rétention de l'humidité. Cela peut donc être un bon moyen naturel de lutter contre la peau sèche, les pellicules, la dermatite ou le psoriasis. Découvrez les autres bienfaits de l’huile essentielle d’eucalyptus.

3. Renforcer le système immunitaire

L'eucalyptus est riche en huiles essentielles, à action anti-inflammatoire et immunomodulatrice, qui aident à renforcer le système immunitaire, en stimulant l'action des globules blancs, qui sont des cellules de défense, en prévenant et en aidant à combattre les infections du système respiratoire, comme la grippe. , rhume ou sinusite, par exemple.

4. Combattre la douleur

L'eucalyptus est riche en substances à action analgésique, comme le cinéole, le terpinéol et le limonène, qui aident à combattre la douleur, car elles sont facilement absorbées par les muscles ou les nerfs, lorsque l'huile essentielle est appliquée sur la peau pour un massage ou utilisée en aromathérapie. Une étude [1] réalisée sur des rats en laboratoire a montré que le terpinéol présent dans l'eucalyptus utilisé en massage aidait à soulager les douleurs sciatiques, en réduisant l'inflammation et en bloquant la conduction nerveuse, réduisant ainsi la douleur. De plus, l’huile essentielle d’eucalyptus peut aider à réduire les douleurs musculaires, tendineuses ou nerveuses, et à atténuer les symptômes de rhumatismes ou de fibrose, par exemple.

5. Améliorer la santé buccale

L'eucalyptus est riche en eucalyptol, éthanol et macrocarpal C, à action antibactérienne et antiseptique, qui aide à éliminer et à éliminer les bactéries de la bouche qui peuvent provoquer une gingivite ou une mauvaise haleine. Ainsi, l’eucalyptus, lorsqu’il est utilisé sous forme d’infusion comme bain de bouche, peut aider à maintenir la santé buccale.

6. Combattre les infections

L'huile essentielle d'eucalyptus a une action antibactérienne et peut être utile pour lutter contre des infections telles que la gastro-entérite ou les infections urinaires, causées par la bactérie Staphylococcus aureus ou Escherichia coli, par exemple. Cependant, l’utilisation de l’huile essentielle d’eucalyptus ne remplace pas le traitement médical de ces infections et ne doit être utilisée qu’en complément du traitement médical. 

7. Aide au traitement des boutons de fièvre

Comme il contient des substances antivirales, analgésiques, anti-inflammatoires, cicatrisantes et antioxydantes, l'eucalyptus peut aider dans le traitement des boutons de fièvre, en aidant à soulager les symptômes tels que les démangeaisons, les sensations de brûlure, les rougeurs et les gonflements. L'huile essentielle d'eucalyptus peut être utilisée sous forme de pommades, disponibles en pharmacie, dès les premiers symptômes de l'herpès labial jusqu'à l'apparition des plaies et, bien qu'elle ne puisse pas remplacer un traitement médical, elle constitue une bonne option naturelle pour soulager les symptômes et accélérer la guérison. des boutons de fièvre. Découvrez comment les boutons de fièvre sont traités.

8. Vous aider à vous détendre

L'huile essentielle d'eucalyptus, lorsqu'elle est utilisée sous forme d'inhalation, peut aider à se détendre, car elle a un effet calmant et anxiolytique, ce qui aide à réduire l'activité du système nerveux, favorisant la relaxation, ce qui peut être utile pour aider au traitement du stress , de l'anxiété ou des problèmes de sommeil, par exemple.
 
9. Prévenir les maladies chroniques

Les feuilles d'eucalyptus sont riches en flavonoïdes, tels que la catéchine, la lutéoline, le kaempférol, la phlorétine, la quercétine et l'isoramnétine, avec une puissante action antioxydante, qui aident à réduire les dommages cellulaires causés par les radicaux libres, ce qui peut aider à prévenir les maladies cardiovasculaires ou la démence. Cependant, d’autres études sont encore nécessaires pour prouver cet avantage.

Comment utiliser l'eucalyptus

Les parties d'eucalyptus utilisées sont les feuilles séchées ou fraîches ou l'huile essentielle, qui servent à préparer du thé, des bains, des compresses, des inhalations, des baumes, des massages ou de l'aromathérapie.

Il est important de noter que l’huile essentielle d’eucalyptus ne doit pas être ingérée par voie orale, car elle peut provoquer des brûlures du système digestif et des problèmes rénaux. De plus, pour une utilisation sur la peau, elle doit toujours être diluée avec de l'eau ou mélangée à une huile « porteuse », comme l'huile minérale, l'huile de coco ou l'huile d'amande douce par exemple, pour permettre à l'huile essentielle d'eucalyptus d'être mieux absorbée par la peau et ne provoque pas d'irritation.

Jeunes rameaux pour la préparation de vihta (ou vasta; c'est un accessoire utilisé lors des séances de sauna estonien et finlandais}. Leur utilisation est très simple : pendant la séance de sauna, on se flagelle (plus ou moins fort selon les goûts) avec la vihta pour accélérer la circulation sanguine et éliminer les toxines. Les parties les plus visées sont les cuisses et le dos. Les bras peuvent aussi être stimulés avec la vihta. Et cela apporte une délicieuse odeur fraîche au sauna. Les feuilles d'eucalyptus dégagent en effet tous leurs parfums au contact de la vapeur. Une vraie infusion, en somme ! Comparable à l’action des huiles essentielles, le parfum de l'eucalyptus aide à se sentir revigoré après une séance de sauna.

Jeunes rameaux pour la préparation de vihta (ou vasta; c'est un accessoire utilisé lors des séances de sauna estonien et finlandais}. Leur utilisation est très simple : pendant la séance de sauna, on se flagelle (plus ou moins fort selon les goûts) avec la vihta pour accélérer la circulation sanguine et éliminer les toxines. Les parties les plus visées sont les cuisses et le dos. Les bras peuvent aussi être stimulés avec la vihta. Et cela apporte une délicieuse odeur fraîche au sauna. Les feuilles d'eucalyptus dégagent en effet tous leurs parfums au contact de la vapeur. Une vraie infusion, en somme ! Comparable à l’action des huiles essentielles, le parfum de l'eucalyptus aide à se sentir revigoré après une séance de sauna.

20 utilisations de l’huile essentielle d’eucalyptus globulus

L'eucalyptus est un arbre dont les feuilles et les brindilles sont récoltées pour en extraire l'huile essentielle. Les feuilles (principale source d’huile) sont coriaces et parfumées. Il existe 8 types d’eucalyptus dont provient l’huile. La plus courante est l’huile essentielle d’Eucalyptus Globulus. Ces arbres se révèlent exceptionnels par leur huile et leur hauteur. Ils peuvent atteindre 100 pieds en seulement 10 ans. On le trouve couramment en Australie, en Tasmanie, en Chine, en Espagne, au Portugal, en Californie et au Brésil. Les Aborigènes utilisaient l’eucalyptus comme panacée, notamment contre le rhume.

  •      Pour dissiper une humeur dépressive, vaporisez 3 gouttes d'eucalyptus et 4 gouttes de menthe poivrée
  •      Pour débarrasser l’esprit des pensées négatives, prenez un bain avec 2 gouttes d’eucalyptus et 4 gouttes d’encens.
  •      Pour faciliter la respiration en cas de rhume et prévenir les infections aéroportées, vaporisez 3 gouttes d'eucalyptus et 3 gouttes d'arbre à thé.
  •      Utilisé pour soulager les symptômes de congestion. L’huile essentielle d’eucalyptus globulus agit pour éliminer le mucus et les mucosités et réduire la congestion. Il est utile contre le rhume, la grippe, les allergies et d'autres causes de maux de gorge.
  •      Pour apaiser la toux, mélangez de l’eucalyptus, de la myrrhe et du bois de cèdre de l’Himalaya et frottez-le sur la poitrine deux fois par jour.
  •      Pour débloquer les voies nasales, inhalez 3 gouttes d'eucalyptus et 3 gouttes de lavande
  •      Pour détendre les muscles, mélangez de l'eucalyptus, du gingembre et du romarin et frottez-les sur les zones douloureuses deux fois par jour.
  •      Sert d’insectifuge naturel. Le parfum repousse les mites, les rongeurs, les cafards et les moustiques.
  •      L'huile essentielle d'Eucalyptus globulus est idéale comme déodorant naturel
  •      Ajoutez cette huile à un nettoyant pour le corps non parfumé pour créer un effet revitalisant.
  •      Comme remède sportif pour les muscles endoloris, l’eucalyptus se mélange au gingembre et au romarin.
  •      Blanchit les sourires et rafraîchit l'haleine, le chewing-gum peut également contenir de l'eucalyptus.
  •      Protège les infections fongiques, les brûlures légères et les plaies cutanées. Ajoutez 10 gouttes d’huile d’eucalyptus à deux tasses d’eau et mélangez dans un flacon pulvérisateur. Vaporisez un chiffon propre et humide et essuyez la plaie.
  •      Déclenche certaines réponses physiologiques du corps humain, qui bloquent les capteurs de douleur et stimulent la guérison.
  •      Les symptômes de l’arthrite peuvent être apaisés grâce à leurs propriétés anti-inflammatoires. L'huile d'eucalyptus diluée peut également être appliquée sur la peau comme remède contre des problèmes de santé tels que l'arthrite et les ulcères cutanés.
  •      L’huile d’eucalyptus pourrait être la bouée de sauvetage que recherchent les personnes souffrant du rhume des foins.
  •      Lorsqu'elle est inhalée sous forme de vapeur chaude et humide, l'huile essentielle d'eucalyptus peut aider à soulager la pression dans les sinus, qui est une cause majeure de maux de tête douloureux. Vous pouvez également l'appliquer sur le front, en insistant sur vos tempes et la nuque.
  •      Utiliser l’huile essentielle d’eucalyptus de la même manière que pour traiter un problème respiratoire sera aussi utile pour traiter un mal d’oreille gênant.
  •      Stimule le cuir chevelu, combat les pellicules et améliore l'élasticité des cheveux. Ajoutez une goutte à votre shampoing avant de vous laver.
  •      Obtenez un soulagement des coups de soleil. Remplissez un flacon pulvérisateur de 5/6 cl d’eau purifiée. Ajoutez deux à quatre gouttes d'huile d'eucalyptus et une cuillère à café de gel d'aloe vera pur, qui agit comme un émulsifiant naturel. Bien agiter et vaporiser sur la peau pour soulager. Cela constitue également un spray rafraîchissant qui peut vous rafraîchir lors d’une chaude journée d’été.

Attention : 

Ne prenez aucune huile en interne et n'appliquez pas d'huiles essentielles non diluées, d'absolues, ou d'autres essences concentrées sur la peau sans connaissance avancée des huiles essentielles ou sans consultation d'un praticien d'aromathérapie qualifié.

  •      L'huile d'eucalyptus est toxique pour les chats et les chiens, alors soyez prudent et consultez votre vétérinaire avant de la vaporiser dans les maisons avec des animaux domestiques.
  •      Évitez si vous souffrez d’hypertension artérielle ou d’épilepsie.
  •      Évitez tout contact avec les yeux.​
  •      Ne pas utiliser avec des nourrissons ou des enfants de moins de dix ans. Peut causer des problèmes du système nerveux central et respiratoires chez les jeunes enfants.​
  •      Tenir hors de portée des enfants car même de petites quantités peuvent être toxiques.
  •      Pour usage externe uniquement, cela est considéré comme toxique s’il est pris en interne.

Cet écrit n'est pas destiné à diagnostiquer, traiter ou prévenir une quelconque maladie.

 
 

1. Thé à l'eucalyptus

Le thé à l'eucalyptus est largement utilisé pour soulager les symptômes du rhume et de la grippe, ainsi que pour aider à éliminer les sécrétions pulmonaires accumulées lors de la bronchite.

Ingrédients

  • 1 cuillère à soupe de feuilles d'eucalyptus hachées ;
  • 150 ml d'eau.

Méthode de préparation Ajoutez les feuilles d'eucalyptus hachées à l'eau et faites bouillir pendant 1 minute. Éteignez le feu, couvrez et laissez reposer environ 5 minutes. Filtrez ensuite et buvez 1 tasse de thé 2 à 3 fois par jour.

2. Inhalation de vapeur d'eucalyptus

L'inhalation de vapeurs d'eucalyptus est un bon remède maison contre les problèmes respiratoires, tels que l'asthme, la bronchite, la grippe, le rhume et la sinusite, car elle soulage rapidement la congestion nasale. Cependant, certaines personnes peuvent être plus sensibles à l'huile essentielle libérée par l'eucalyptus et, dans ces cas, les symptômes peuvent s'aggraver. Si cela se produit, vous devez éviter de faire cette inhalation.

Ingrédients

  • 5 gouttes d'huile essentielle d'eucalyptus ou 1 poignée de feuilles d'eucalyptus fraîches ;
  • 1 litre d'eau bouillante.

Méthode de préparation Ajoutez des gouttes d'huile essentielle d'eucalyptus à l'eau bouillante. Ensuite, couvrez-vous la tête avec une serviette ouverte, afin qu'elle recouvre également le récipient contenant la solution d'huile essentielle d'eucalyptus. Inclinez votre tête au-dessus du récipient et inhalez la vapeur aussi profondément que possible pendant 10 minutes maximum, en répétant 2 à 3 fois par jour. Cette serviette permet de conserver la vapeur de la solution plus longtemps. Lorsque vous avez fini d’inspirer, il est important de vous essuyer le visage avec une serviette imbibée d’eau froide.

3. Bain à l'eucalyptus

Un bain à l’eucalyptus peut être utilisé pour aider à se détendre, soulager les douleurs musculaires et aider à traiter les problèmes respiratoires.

Ingrédients Branches de feuilles d'eucalyptus.

Méthode de préparation Lavez les branches de feuilles d’eucalyptus pour éliminer la poussière ou les impuretés qui pourraient être présentes. Laisser sécher naturellement. Ensuite, réalisez un bouquet avec les branches et accrochez-le au tuyau de douche. Il est important que les branches ne soient pas en contact direct avec l’eau du bain. Prenez une douche normalement, tandis que la vapeur d'eau libère des huiles essentielles dans l'environnement qui, une fois inhalées, aident à détendre et à soulager la congestion nasale.

3. Aromathérapie à l'eucalyptus

L'aromathérapie est une technique qui utilise l'arôme et les particules libérées par les huiles essentielles pour stimuler différentes parties du cerveau. Dans le cas de l’huile essentielle d’eucalyptus, l’aromathérapie peut aider à soulager les symptômes d’anxiété, de tension émotionnelle ou de stress, car elle possède des propriétés calmantes et sédatives.

Pour effectuer une aromathérapie à l'eucalyptus, vous devez inhaler profondément l'arôme de l'huile essentielle directement du flacon, en retenant l'air dans vos poumons pendant environ 2 à 3 secondes, avant d'expirer. Répétez l'inhalation 3 à 7 fois, plusieurs fois par jour.

Une autre façon de pratiquer l'aromathérapie avec l'huile essentielle d'eucalyptus consiste à placer 2 à 3 gouttes d'huile essentielle d'eucalyptus dans un peu d'eau, à l'intérieur d'un désodorisant électrique ou dans un diffuseur d'ambiance. La quantité d'eau utilisée varie en fonction de la capacité du désodorisant ou du diffuseur électrique. Le nuage de fumée ou de vapeur formé permet à l’arôme de se diffuser dans toute la pièce.

Une autre solution plus économique pour utiliser l'aromatiseur consiste à placer par exemple 10 gouttes d'huile essentielle d'eucalyptus ou 6 feuilles d'eucalyptus dans un bol d'eau bouillante, car au fur et à mesure que l'eau s'évapore, l'arôme est libéré dans l'air.

4. Massage à l'eucalyptus

L'huile essentielle d'eucalyptus peut également être utilisée dans des massages relaxants en raison de son arôme agréable et de ses propriétés relaxantes. Découvrez les autres bienfaits du massage aux huiles essentielles.

Pour réaliser le massage, il faut utiliser 5 à 10 gouttes d'huile essentielle d'eucalyptus mélangées à 50 mL d'une huile végétale, comme l'huile de coco ou l'huile d'amande douce par exemple. Appliquez ensuite sur la peau en massant délicatement du bout des doigts pendant environ 10 minutes.

Avant d'utiliser l'huile essentielle d'eucalyptus, il faut réaliser un test d'allergie en préparant un mélange contenant 1 goutte d'huile essentielle d'eucalyptus dans 1 cuillère à café d'huile de support, et en l'appliquant sur le dos de la main ou le pli du coude. Attendez 24 heures et, si pendant cette période la peau devient rouge ou irritée, il est déconseillé d'utiliser l'huile essentielle d'eucalyptus.

5. Baume à l'eucalyptus

Le baume à l'eucalyptus peut être préparé et utilisé sur la poitrine pour soulager les symptômes de problèmes respiratoires tels que le rhume, la grippe, la bronchite ou l'asthme.

Ingrédients

  • 10 gouttes d'huile essentielle d'eucalyptus ;
  • 30 ml d'huile d'amande.

Méthode de préparation Mélangez les ingrédients dans un récipient propre et sec. Appliquer ensuite sur la peau de la poitrine. Le parfum dégagé par le baume permet de soulager le nez qui coule et bouché.

6. Compresses d'eucalyptus

Les compresses d'eucalyptus peuvent être utilisées en cas d'inflammation cutanée, de douleurs musculaires ou articulaires, de douleurs sciatiques, de rhumatismes ou de goutte.

Ingrédients

  • 10 gouttes d'huile essentielle d'eucalyptus ;
  • 60 ml d'eau.

Méthode de préparation Mélangez les ingrédients et trempez une gaze, du coton ou un chiffon dans le mélange. Appliquez ensuite sur la peau de la région affectée.

Les effets secondaires possibles

Les effets secondaires les plus courants pouvant survenir lors de l’utilisation de l’eucalyptus sont les nausées, les vomissements, la diarrhée, les difficultés respiratoires, les étourdissements, la sensation d’étouffement, la tachycardie, la somnolence ou l’hyperactivité.

De plus, l'huile essentielle d'eucalyptus utilisée sur la peau peut provoquer des dermatites, des irritations cutanées et une sensation de brûlure, elle doit donc toujours être testée au préalable sur une petite zone de la peau. Le thé à l'eucalyptus peut également augmenter l'action du foie, entraînant une réduction de l'effet de certains médicaments.

Par conséquent, les personnes qui prennent quotidiennement des médicaments devraient consulter leur médecin pour savoir s’il est sécuritaire ou non d’utiliser l’eucalyptus.

Qui ne devrait pas utiliser

L'eucalyptus ne doit pas être utilisé par les enfants de moins de 3 ans, pendant la grossesse ou l'allaitement, ni par les personnes souffrant de problèmes digestifs, de maladies de la vésicule biliaire et du foie, ou d'allergies à l'eucalyptus.

Les inhalations d'eucalyptus ne doivent pas non plus être utilisées chez les enfants de moins de 12 ans, car elles peuvent provoquer des allergies et un essoufflement.

De plus, les préparations à base d'eucalyptus ne doivent pas être appliquées sur le visage, en particulier sur le nez des bébés, car elles peuvent provoquer des allergies cutanées.

De plus, l’huile essentielle d’eucalyptus ne doit pas être utilisée directement sur la peau sans être mélangée à une huile de support ou à de l’eau, car elle pourrait provoquer une irritation, une sensation de brûlure ou une allergie cutanée.

L'eucalyptus est-il toxique pour les animaux de compagnie ?

L'eucalyptus est toxique pour les animaux de compagnie, notamment les chiens, les chats et les chevaux. C’est parce que leurs feuilles et leur écorce contiennent beaucoup d’huile essentielle. Les symptômes d'une intoxication à l'eucalyptus sont des gouttes sur la truffe, des vomissements, de la diarrhée et/ou une faiblesse. Si vous pensez que votre animal a mangé de l'eucalyptus, ou en a trop inhalé, emmenez-le immédiatement chez un vétérinaire.

Ronja au milieu de jeunes rameaux d'eucalyptus coupés. Ne pas abuser de cette situation pour vos animaux de compagnie!

Ronja au milieu de jeunes rameaux d'eucalyptus coupés. Ne pas abuser de cette situation pour vos animaux de compagnie!

Bois de l'eucalyptus

Rappel : l'eucalyptus est un arbre qui peut atteindre des tailles records, plus de 100 mètres de haut. Grâce à sa croissance rapide, il est utilisé pour le reboisement et la papeterie. On compte plus d'une centaine d'espèces d'Eucalyptus, extrêmement complexes à identifier. L'huile essentielle extraite des feuilles a des vertus médicinales bien connues (désinfectantes, décongestionnantes, fébrifuges et antiseptiques puissants des voies respiratoires). Assoiffé permanent, on l'installe dans les marais pour les assainir.
Le koala, animal vivant uniquement dans les forêts d'Eucalyptus, tire son nom de la langue aborigène qui signifie "ne boit pas" dans la mesure où son hydratation provient à 90% des feuilles d'eucalyptus dont il se nourrit exclusivement. Cette espèce a failli disparaître à cause de la déforestation intensive qui continue à fragiliser son habitat.

Le bois d'eucalyptus
C'est un bois rose pâle à brun rouge clair avec un aubier distinct, un grain plutôt grossier et un fil droit ou contre-fil léger.
Son séchage est difficile avec une tendance à se fendre et à subir de fortes déformations. Bois moyennement durable à durable mais peu sensible aux attaques d'insectes (sauf termites)
Masse volumique moyenne :  650 kg/m3
L'Eucalyptus peut être employé pour des usages différents, le bois ne présentant pas les mêmes qualités selon les espèces, certaines sont plutôt utilisées pour des usages intérieurs : menuiserie, tournage. D'autres comme le Jarrah ou l'Eucalyptus Marginata, extrêmement durs et résistants, sont idéales pour aménager les ports, construire des quais, des pilotis ou des ponts, appréciées pour la charpente maritime, pour des traverses de chemins de fer et de nos jours, pour le mobilier de jardin.

Utilisation du pouvoir de l’eucalyptus comme bois de chauffage pour une chaleur durable et écologique.

Une source de chaleur efficace
L’eucalyptus est un bois dense qui brûle lentement et produit une chaleur intense. Sa combustion est plus efficace que celle d’autres types de bois, ce qui signifie que vous aurez besoin de moins de quantité pour obtenir la même chaleur. Cela se traduit par des économies sur votre facture de chauffage.
Un bois disponible et renouvelable
La culture de l’eucalyptus est répandue dans de nombreux pays, ce qui le rend facilement disponible sur le marché. De plus, il s’agit d’une ressource renouvelable, car les arbres peuvent être replantés après leur récolte. Ainsi, vous pouvez utiliser l’eucalyptus comme bois de chauffage sans contribuer à la déforestation.
Un impact environnemental réduit
L’utilisation de l’eucalyptus comme bois de chauffage présente des avantages environnementaux significatifs. En brûlant, il ne libère que peu de polluants dans l’atmosphère, ce qui contribue à réduire la pollution de l’air. De plus, sa combustion génère moins de cendres et de résidus, facilitant ainsi l’entretien de votre système de chauffage.

Une option économique
En raison de sa disponibilité et de son efficacité énergétique, l’eucalyptus est une option économique pour le chauffage de votre entreprise. Vous pouvez réduire vos coûts énergétiques tout en ayant accès à une chaleur constante et confortable.
En conclusion, l’utilisation de l’eucalyptus comme bois de chauffage offre de nombreux avantages, tant sur le plan écologique qu’économique. Opter pour cette source de chaleur durable vous permettra de réduire votre impact environnemental tout en bénéficiant d’une chaleur efficace et abordable.

Les avantages du bois de chauffage d’eucalyptus
1. Efficacité énergétique et pouvoir calorifique élevé
Le bois de chauffage d’eucalyptus est réputé pour sa haute efficacité énergétique et son pouvoir calorifique élevé. En effet, grâce à sa densité et à sa teneur en huile, il brûle plus longtemps et produit une chaleur intense. Cela en fait un choix idéal pour chauffer rapidement une pièce ou une habitation entière.
Les caractéristiques du bois de chauffage d’eucalyptus
1. Densité et durabilité
Le bois d’eucalyptus est particulièrement dense, ce qui lui confère une grande longévité. Il est résistant aux insectes et aux champignons, ce qui en fait un matériau durable pour le chauffage.
2. Faible taux d’humidité
Le bois de chauffage d’eucalyptus a généralement un faible taux d’humidité, ce qui le rend facile à allumer et à brûler. Il produit moins de fumée et génère ainsi moins de polluants atmosphériques.

Comparaison avec d’autres types de bois de chauffage

L’eucalyptus est connu pour être un bois à combustion rapide et intense. Sa durée de combustion moyenne est généralement plus courte que celle d’autres types de bois, tels que le chêne ou le hêtre.

Idée originale de meuble déco en bois d'eucalyptus

Idée originale de meuble déco en bois d'eucalyptus

En décoration

Le bois d’eucalyptus est souvent utilisé pour les meubles de jardin car il est très dur et résistant.
L’eucalyptus est un bois très populaire pour les meubles de jardin en raison de sa jolie couleur rouge-brun. En outre, ce bois est à peu près équivalent au chêne en termes de durabilité à l’extérieur, il est donc relativement résistant aux intempéries.
Cependant, lorsque les meubles en bois sont laissés à l’extérieur, quelque chose se produit à la surface. Les rayons UV et l’humidité attaquent le bois et le décomposent. Il est donc important de protéger la surface du bois. Les meubles fraîchement achetés ont souvent, mais pas toujours, une couche protectrice sous forme d’huile. Cependant, cette couche protectrice n’est pas éternelle ; elle doit être renouvelée de temps en temps.
Vous devez entretenir le bois d’eucalyptus au moins une fois par an.
1 - Avant de renouveler le traitement de surface, le bois doit être complètement sec. Mettez donc les meubles en eucalyptus dans un endroit protégé de la pluie pendant quelques jours afin qu’ils sèchent.
2 - La surface du bois doit être belle et propre avant d’appliquer une nouvelle huile. Il faut donc la brosser avec un balai et l’essuyer avec un chiffon humide.
3 - Si le bois a déjà acquis une patine grise, vous pouvez le laisser tel quel ou le poncer pour faire apparaître la couleur originale du bois. En outre, si vous découvrez des taches qui ne peuvent être éliminées par essuyage, poncez-les avec du papier de verre fin.
Après le ponçage, éliminez la poussière de la surface. Cependant, vous ne devez pas l’essuyer avec un chiffon humide, sinon les fibres du bois se redresseront à nouveau.
4 - Vient maintenant la plus belle partie du processus d’entretien : le huilage. La couleur fraîche du bois réapparaît sous vos yeux. Utilisez de l’huile d’eucalyptus spéciale pour le graissage. Appliquez-le avec un chiffon dans le sens du grain. Enlevez l’excès d’huile, sinon vous verrez des taches brillantes plus tard.
Veillez à huiler la surface deux fois. Une couche d’huile n’est pas une protection suffisante.

Bureau de direction "Kefa" en bois d'eucalyptus brossé avec effet cire. Le designer italien Matteo Nunziati s’est inspirée de l’œuvre de l’architecte Giuseppe Terragni, le père du Rationalisme italien, actif au cours des années trente et quarante du XXe siècle. Prix en 2024 : € 17.160,00

Bureau de direction "Kefa" en bois d'eucalyptus brossé avec effet cire. Le designer italien Matteo Nunziati s’est inspirée de l’œuvre de l’architecte Giuseppe Terragni, le père du Rationalisme italien, actif au cours des années trente et quarante du XXe siècle. Prix en 2024 : € 17.160,00

Eucalyptus Finger Joint Board You can find quality finger-jointed eucalyptus panels and cost-effective at SSR VINA. After drying, moisture, and quality control, these finger-jointed eucalyptus panels are suitable for furniture and building projects. It is durability, load-bearing capacity, and ease of production for wood projects. https://ssr.vn/product/eucalyptus-finger-joint-board/

Eucalyptus Finger Joint Board You can find quality finger-jointed eucalyptus panels and cost-effective at SSR VINA. After drying, moisture, and quality control, these finger-jointed eucalyptus panels are suitable for furniture and building projects. It is durability, load-bearing capacity, and ease of production for wood projects. https://ssr.vn/product/eucalyptus-finger-joint-board/

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 21 Septembre 2023

Trigonella caerulea - Sinine lambalääts - Trigonelle bleue - Blue fenugreek - ულუმბო, უცხო სუნელი - ulumbo, utskho suneli - ©photo : Spoutnik / Stringer
Trigonella caerulea - Sinine lambalääts - Trigonelle bleue - Blue fenugreek - ულუმბო, უცხო სუნელი - ulumbo, utskho suneli - ©photo : Spoutnik / Stringer

Trigonella caerulea - Sinine lambalääts - Trigonelle bleue - Blue fenugreek - ულუმბო, უცხო სუნელი - ulumbo, utskho suneli - ©photo : Spoutnik / Stringer

Résumé

En France la Trigonelle bleue peut parfois s'appeler Mélilot bleu ou Thé d'Europe. En Suisse, on la trouve sous le nom de Trèfle musqué ou  De Glaris.

Nota : C'est une plante qui contient de la coumarine et qui est actuellement autorisée notamment dans les compléments alimentaires en France, sans restriction de dose ou de teneur et sans avertissement pour des populations à risque.

Trèfle annuel, parfois bisannuel, aux fleurs bleues d'une hauteur d'environ 80 cm, qui peut être coupée plusieurs fois. Pour moi, c'est une épice irremplaçable (notamment en Géorgie 🇬🇪), que nous employons. On récolte les jeunes feuilles avant la floraison. Les feuilles s’utilisent en poudre après séchage et l'odeur rappelle celle de la vanille avec un goût de noix; elles peuvent être utilisées dans la fabrication du fromage, et elles remplacent le curry. C'est une plante intéressante comme engrais vert dans l'agriculture biologique et pour les insectes. Elle est aussi largement utilisée dans la production pharmaceutique.

უცხო სუნელი

უცხო სუნელი

Histoire
«Bon pour l’homme et l’animal». Les graines de cette gracieuse petite plante ne sont plus guère utilisées aujourd’hui dans l’alimentation. Elles contiennent pourtant beaucoup de protéines, de matières grasses et d’autres substances qui stimulent l’appétit et l’absorption de lipides, ce qui favorise la corpulence. En Asie Mineure, les graines étaient autrefois consommées principalement par les femmes, qui devaient être plutôt dodues pour correspondre à l’idéal de beauté qui prévalait alors.
La plante, qui fait partie des Papilionacées, est une très ancienne plante cultivée probablement originaire des régions du Caucase et du sud-ouest asiatique. Elle est mentionnée dans les manuscrits historiques depuis le 9ème siècle de notre ère. L’Encyclopédie des herbes de la Royal Horticultural Society consacre un passage à la découverte en Irak de résidus de trigonelle bleue ou de son proche parent, le fenugrec, que l’on a pu dater à environ 2000 à 2500 ans av. J.-C. Le nom botanique Trigonella dérive d’ailleurs de trigonus = triangulaire, en référence à la forme de la fleur.

Botanique et culture
On compte quelque 80 espèces de Trigonella dans le monde. Cultivée depuis des millénaires, la trigonelle bleue est une plante annuelle. Elle est multipliée par semis au printemps. On peut la semer directement sur place dans le jardin ou la pré-cultiver en pot. On choisira un emplacement plutôt ensoleillé. Une terre bien perméable sans humidité stagnante est indispensable à un bon développement de la culture.
Aujourd’hui, la culture de la trigonelle bleue est devenue rare en Europe centrale, mais lors de randonnées, on peut tomber çà et là sur des spécimens redevenus sauvages. Cette espèce croît jusqu’à 1000 mètres au-dessus du niveau de la mer si les conditions sont bonnes. Les trigonelles ont des racines pivotantes; comme toutes les légumineuses, leurs racines forment des nodosités qui fixent l’azote libre dans le sol, un atout d’importance dans l’agriculture naturelle et biologique. Grâce à cette propriété, les cultures intermédiaires de trigonelles peuvent en effet rendre superflu, du moins en partie, l’emploi d’engrais azotés.

Utilisation dans la médecine naturelle
La trigonelle bleue est une herbe médicinale bien connue et très utilisée surtout dans les pays du Proche-Orient et de la péninsule arabique. Le prophète Mahomet aurait dit à son sujet: «Si les gens mesuraient tout le pouvoir thérapeutique contenu dans ses tendres plantules, ils la cultiveraient et la feraient payer son pesant d’or».
Les parties contenant les principes actifs de cette herbe condimentaire et médicinale sont les graines séchées et les sommités fleuries. Dans la médecine chinoise et ayurvédique, la plante est utilisée depuis longtemps comme remède revigorant et rajeunissant; ce serait aussi un excellent aphrodisiaque. Les propriétés médicales de la trigonelle bleue décrites dans la littérature sont la stimulation de l’appétit et les effets laxatif et hypoglycémiant.

Utilisation en cuisine
La trigonelle bleue peut être consommée en légume et pas seulement comme épice. Les feuilles séchées sont utilisées en Inde et au Proche-Orient pour assaisonner les légumes-racines. Même un bon vieux gratin dauphinois bien goûteux peut être assaisonné d’un peu de trigonelle; les feuilles hachées fin sont ajoutées au sortir du four juste avant de servir.
Quant aux graines, elles sont d’excellents ingrédients pour une poudre de curry ou des légumes-racines marinés dans du vinaigre, en tartinade et pour épicer des plats de viande ou de poisson. On peut les rôtir légèrement pour leur ôter leur amertume. La trigonelle bleue a un goût moins fort que son proche parent le fenugrec, ce qui en fait un condiment idéal pour des tartines ou du beurre aux herbes. Sa saveur épicée lui vaut d’être utilisée dans la fabrication du schabziger, une spécialité de fromage du canton de Glaris, en Suisse.

©photo : Spoutnik / Stringer©photo : Spoutnik / Stringer©photo : Spoutnik / Stringer

©photo : Spoutnik / Stringer

En Géorgie 🇬🇪

ულუმბო, უცხო სუნელი - ulumbo, utskho suneli

Le fenugrec bleu (Trigonella caerulea, en géorgien : ულუმბო) est une plante de la famille Fabaceae qui pousse à l’état sauvage dans les montagnes du nord de la Géorgie où elle est appelée Ulumbo. Une fois les graines et les feuilles moulues, elles deviennent l’épice qu’on appelle Utskho suneli (En géorgien : უცხო სუნელი). Elle a une riche saveur moins amère et astringente que le fenugrec indien ordinaire. Les feuilles sont utilisées dans d’autres préparations notamment en Suisse et en Autriche.

Il ne fait aucun doute que les épices jouent un rôle particulier dans la cuisine géorgienne. Quelles connaissances et expériences possédaient nos ancêtres, pourquoi tel ou tel plat est-il aromatisé avec différentes épices, quelles qualités possède chacun d'eux ?
Il est difficile de trouver quelqu’un en Géorgie qui ne soit pas familier avec les épices étrangères.

Savez-vous que cette extraordinaire épice géorgienne possède de nombreuses propriétés utiles ? Ce que l'on ignore de cette épice irremplaçable!

La plante Ulumbo, alias "épice étrangère" ou « trèfle des philosophes »(Lat. : Trigonella caerulea (L.)Ser.), noms répandus : Chaman, Shambala, Ferungrek, Khelba. Commune en Inde sous le nom de « curry » (mélange avec du curcuma). Les philosophes de la Grèce antique aimaient mâcher les graines d'Ulumbo, c'est pourquoi cette plante était appelée « trèfle des philosophes ». C'est une plante herbacée annuelle de la famille des légumineuses. Tiges dressées et ramifiées et feuilles trifoliées. La fleur est une grappe, avec une fleur bleue ou violet bleuâtre pâle. Le fruit est comme une coque. Les graines séchées d’Ulumbo à fort arôme sont utilisées comme épice, sous forme moulue. En raison de la teneur en quantité de coumarine, il possède un arôme spécifique et intense.

L'Ulumbo est originaire d'Asie Mineure. Elle est répandue dans toute la Géorgie, le Caucase, l’Est et l’Asie Mineure, l’Europe et l’Amérique. On la trouve à l'état sauvage uniquement dans le Caucase.

Vous êtes bien conscient de l'importance des épices étrangères dans la cuisine géorgienne, mais beaucoup de gens ne savent pas que les graines d'Ulumbo contiennent des substances biochimiquement actives telles que : des tanins, des saponines, des phytostérols, des flavonoïdes, des acides gras insaturés et saturés, des caroténoïdes, des phytostérols, des acides aminés. , polysaccharides, acide folique , vitamines : А, С, В1, В2, В3, В4, В9. Les graines sont également riches en substances minérales K, Ca, Se, Mg, Fe, P, Mn, Na, Cu, Zn, etc.

En raison de ses fortes propriétés curatives, cette épice étrangère était largement utilisée à Médine contre diverses maladies, tant en Géorgie que dans la Grèce antique, en Égypte, en Ukraine, en Inde et dans les pays asiatiques. Un certain nombre de recettes ont survécues à ce jour, pour lesquelles une importante place dans les médicaments fabriqués est occupée par Trigonella caerulea. Il s’est avéré que la plante est toujours très populaire et est sélectionnée dans de nombreux pays du monde. De plus, Ulumbo est largement utilisé dans la production pharmaceutique en Amérique, en Russie et dans les pays européens.

La liste des maladies qui peuvent être traitées avec l'infusion de Trigonella caerulea est infinie :

  • Elle protège et régule le travail des systèmes endocrinien, nerveux, cardiovasculaire, digestif et immunitaire.
  • Elle a des effets anti-inflammatoires et antioxydants.
  • Régule le métabolisme des substances et des graisses, abaisse la tension artérielle.
  • Donne à la peau, aux ongles et aux cheveux une apparence saine. active le cerveau.
  • Expulse les toxines, les scories et les métaux lourds du corps.
  • Améliore l'humeur, la vue, réduit le stress, assure l'apport d'oxygène aux cellules et régule l'équilibre hydrique du corps.
  • Elle est utilisée comme agent expectorant, antipyrétique, cicatrisant, tonique et réparateur d'énergie.
  • Elle est utilisée contre les parasites intestinaux, les poux et les mites.

La liste est interminable. De nombreux ouvrages, articles et livres sont consacrés à cette plante unique. Dans la médecine populaire des pays asiatiques, Trigonelle bleue était connue comme une plante féminine. La teinture d'Ulumbo soulage les douleurs menstruelles, améliore la lactation, aide le corps à retrouver ses forces après l'accouchement. Elle est efficace pour traiter les maladies capillaires, contre la chute des cheveux et accélérer leur pousse.

Il existe des rapports intéressants sur les propriétés uniques de l’huile d’Ulumbo. Les Asiatiques l’appelaient également une plante magique. L'huile de la plante était largement utilisée dans les harems pour obtenir des formes corporelles plus amples, car l'huile d'Ulumbo raffermit la peau des seins et corrige la forme des seins. La teinture était utilisée dans la lutte contre le surpoids, la bouillie à base de graines était même utilisée contre la cellulite.

Les scientifiques ont étudié l'effet d'Ulumbo sur le corps des femmes. Il a été constaté que les phytohormones contenues dans la plante - phytoestrogènes, antiandrogènes, progestérone et corticostéroïdes combattent efficacement les maladies endocriniennes dont le traitement est à base de plantes.

Les substances de substitution hormonale deviennent de jour en jour plus pertinentes. Les préparations à base d'Ulumbo sont utilisées pour traiter la maladie polykystique. Empêche la formation de cellules tumorales dans les tissus des glandes mammaires.

En plus du corps féminin, Ulumbo a également un effet positif sur le corps masculin. C'est un puissant aphrodisiaque. Les saponines contenues dans les graines de la plante contribuent à la production de testostérone dans le corps masculin et augmentent la puissance de 25 %, stimulent la spermatogenèse et augmentent l'apport sanguin au bassin.

À propos, le thé jaune oriental ou égyptien, largement répandu, est en fait du thé Ulumbo, non seulement savoureux, mais aussi utile pour la santé.

Donc, c'est pour moi et probablement pour beaucoup d'autres, l'une de mes épices préférées — La Trigonelle bleue est non seulement savoureuse, mais aussi très utile.

Assaisonnez vos plats avec la Trigonelle bleue 😊et ressentez un regain d'énergie.

უცხო სუნელი, ანუ „ფილოსოფოსების სამყურა“ – ის, რაც არ ვიცით ამ შეუცვლელ სანელებელზე

Avec un léger goût d’amande, la trigonelle bleue exhale des parfums et arômes de miel. Elle est utilisée dans les farces, comme infusion et même dans les bières maison !
Si vous aimez le schabziger, vous aimerez le fenugrec bleu, qui donne son goût unique à ce fromage vert originaire de Suisse.
Infusée dans de l’eau chaude, la trigonelle bleue produit une tisane aux saveurs inimitables de noisette, utilisée comme remède traditionnel dans toute l’Eurasie.

Recettes

Liquide à marinade Palsi talu
La quantité de liquide requise variera selon la grosseur des cornichons, concombres, tomates vertes etc... que vous utilisez. La quantité ci-dessous est indiquée pour 7-8 bocaux de 1litre, mais personnellement j’en fais plus que cela avec la recette. Le tiret pour les quantités indiquées (exemple : 100-125 g) vous permet de choisir selon votre gout personnel!
•    4-5 litres d’eau
•    2 litres de vinaigre blanc bio, ou mieux celui employé à Palsi "Melfor l'original Bio"
•    200-300 grammes de sel de mer gris de Guérande "Le Guérandais"
•    100-125 grammes de sucre de canne bio du Mozambique
•    2-4 cuillères à table de "blue fenugreek" trigonelle bleue
À ajouter à chacun des bocaux (grosseur 1L) :
•    ! cuillère à table de graines de moutarde
•    2-3 tiges d’aneth ou 2 c. à table de graines d’aneth ou 1 branche d'estragon + 1 branche de thym
•    1-2 gousses d’ail pelées

Faire cuire le bouillon jusqu’à ébullition puis doucement pendant 15 minutes, et remplir les pots lorsqu'il est chaud. Et fermer les pots aussitôt. Ensuite vous pasteurisez à 90 degrés pendant 20-30 minutes

Tartinade de fromage de chèvre à la trigonelle bleue
Ingrédients pour 7 à 14 canapés fait avec des tranches de baguette:

  • 1 c. à thé de trigonelle bleue moulue
  • 100 g fromage de chèvre frais
  • 1 gousse d’ail
  • sel selon goût
  • 7 tomates-cerises

Faire sécher de la trigonelle bleue fraîche, terminer au besoin la dessiccation au four. L’herbe doit être bien sèche pour pouvoir être pilée commodément. Piler en poudre fine au mortier.
Mélanger la trigonelle pilée au fromage frais. Presser la gousse d’ail et l’ajouter au mélange. Rectifier l’assaisonnement avec un peu de sel.
Répartir la tartinade sur des tranches de baguette toastées pendant 4 – 6 minutes au four à 180 ° C et y poser les tomates-cerises (coupées en deux ou entières). Servir immédiatement.

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 14 Septembre 2023

Arion vulgaris - Hispaania teetigu - Loche méridionale - Spanish slug

Arion vulgaris (Hispaania teetigu) kuulub Euroopa saja kõige invasiivsema liigi hulka.

Arion vulgaris (Moquin-Tandon, 1855) est classée parmi les cent espèces les plus envahissantes d'Europe. Son aire de répartition d'origine n'est pas connue avec certitude. Pendant de nombreuses années, on a cru que la limace venait du sud-ouest de l’Europe et avait commencé à se propager il y a plus de 40 ans dans la péninsule ibérique, mais des données moléculaires récentes suggèrent qu’elle est originaire d’Europe centrale.

Arion vulgaris - Hispaania teetigu - Loche méridionale - Spanish slug
Arion vulgaris - Hispaania teetigu - Loche méridionale - Spanish slug
La limace invasive Arion vulgaris

La limace terrestre envahissante Arion vulgaris s'est rapidement propagée au cours des dernières décennies à travers les pays baltes et scandinaves, du sud au nord. L’espèce a envahi plusieurs biotopes depuis les jardins urbains jusqu’aux terres agricoles, causant des dégâts aux cultures. Il existe très peu d'informations sur la composition génétique de ces escargots envahissants et sur la mesure dans laquelle ils s'hybrident avec des espèces indigènes, comme la loche noire  (Arion ater). Il y a maintenant des projets de recherche qui visent à étudier les aspects génétiques, démographiques et d’hybridation de la limace invasive Arion vulgaris.

Les espèces introduites ou envahissantes constituent aujourd’hui un problème majeur et commun à de nombreux écosystèmes. Les espèces envahissantes devraient devenir de plus en plus courantes dans un avenir proche, en partie à cause du changement climatique rapide. Il existe aujourd’hui un certain nombre d’espèces végétales et animales qualifiées d’envahissantes. Ils ont été introduits dans de nouveaux environnements où ils provoquent des perturbations majeures dans les écosystèmes établis, généralement du fait d'une intervention humaine directe ou indirecte. Une espèce récemment introduite avec un taux de reproduction rapide est une espèce d’étude utile pour analyser les processus évolutifs, en raison des adaptations qui se produiront à mesure qu’elle s’installera dans son nouvel environnement. Les espèces indigènes s’adapteront également de diverses manières lorsqu’une nouvelle espèce entre dans l’écosystème. Parfois, les nouvelles espèces peuvent s'hybrider avec des espèces établies et donner lieu à une sélection rapide d'individus adaptés qui peuvent supplanter les espèces d'origine.

Une nouvelle espèce dans l'écosystème estonien est Arion vulgaris, arrivée en provenance d'Europe centrale et méridionale. Une seule limace peut pondre jusqu'à 400 œufs par saison, par reproduction hermaphrodite sexuée ou asexuée. Ceci, en plus d'avoir peu de prédateurs, ceci facilite la propagation très rapide de l'espèce à travers l'Estonie. Des hivers doux et un climat humide pourraient bénéficier davantage à cette espèce.

 

Spanish slug eggs. Photo: Merike Palginõmm

Spanish slug eggs. Photo: Merike Palginõmm

Limaces invasives Arion vulgaris et Krynickillus melanocephalus en Estonie

En raison de l'augmentation du commerce et des échanges de plantes, des espèces étrangères sont arrivées en Estonie, qui menacent les plantes et les animaux locaux et constituent des ravageurs gênants pour les jardiniers. Des limaces exotiques se sont établies parmi les plantes, parmi lesquelles la loche méridionale Arion vulgaris (Elle a été enregistrée pour la première fois en Estonie en 2008).et la "limace à tête noire" Krynickillus melanocephalus constituent les plus grandes menaces. La loche méridionale est répandu dans toute l'Estonie. La limace à tête noire s’est implantée dans les jardins ces dernières années. La loche méridionale et la limace à tête noire se nourrissent principalement de produits maraîchers et de cultures agricoles. La plupart du temps, nous les introduisons dans nos jardins avec du terreau ou une motte de terre autour de la plante, où peuvent se cacher adultes et œufs. Il suffit de deux spécimens ou d’une collection d’œufs pour que l’espèce commence à se reproduire dans le jardin. Les printemps-étés humides et chauds et les hivers doux contribuent également au nombre de limaces. Afin de les empêcher d’entrer dans votre jardin, cela vaut la peine d’agir de manière proactive. Si des limaces invasives sont déjà arrivés dans le jardin, ils doivent être gérés de manière cohérente et en coopération avec la communauté.

Keskkonnaamet (Pikk 20a, 80011 Pärnu)
"Nous collectons des informations sur la répartition des limaces invasives en Estonie ! Assurez-vous qu'il s'agit d'une espèce non indigène - examinez les caractéristiques d'identification et, si possible, ajoutez une photo. Chacun peut marquer sur la carte le point où il l'a vu, que ce soit son propre jardin, celui d'un voisin, le bord d'une route à faible circulation, un jardin ou le bord d'un lac. Tous les sites en Estonie sont les bienvenus. Veuillez vous assurer qu'il s'agit d'une loche méridionale Arion vulgaris ou d'une "limace à tête noire"  Krynickillus melanocephalusVoir les spécifications et, si possible, ajouter une photo." https://keskkonnaamet.ee/elusloodus-looduskaitse/voorliigid/voornalkjad

 

 

Spanish slug (Arion vulgaris), domestic Dusky Arion (Arion subfuscus) and Krynickillus melanocephalus (черноголовый слизень)
Spanish slug (Arion vulgaris), domestic Dusky Arion (Arion subfuscus) and Krynickillus melanocephalus (черноголовый слизень)
Spanish slug (Arion vulgaris), domestic Dusky Arion (Arion subfuscus) and Krynickillus melanocephalus (черноголовый слизень)

Spanish slug (Arion vulgaris), domestic Dusky Arion (Arion subfuscus) and Krynickillus melanocephalus (черноголовый слизень)

Voir les commentaires

Rédigé par Marika and Joel Kuhlmann

Publié dans #Animaux et nature, #Estonie, #Protection de la planète

Repost0

Publié le 14 Septembre 2023

Fruits de cognassiers du Japon produits dans notre ferme bio "Palsi talu". Le coing japonais (Chaenomeles japonica) est l'une des espèces végétales les plus sous-utilisées, car elle possède une valeur nutritive élevée et un impact positif sur la santé humaine.

Fruits de cognassiers du Japon produits dans notre ferme bio "Palsi talu". Le coing japonais (Chaenomeles japonica) est l'une des espèces végétales les plus sous-utilisées, car elle possède une valeur nutritive élevée et un impact positif sur la santé humaine.

Jaapani küdooniapuu viljad on väga kokkutõmbavad ja seetõttu ei saa neid toorelt süüa. Teisest küljest ei ole need mürgised ja neid võib pärast keetmist tarbida nagu küdooniaid, mida toodavad Cydonia oblonga perekonna küdooniapuud. näiteks želees. Samuti täiustavad need teatud likööriretsepte. Selle eesnimi oli Cydonia japonica, kuid seejärel eraldati see perekonnast Cydonia, et kuuluda perekonda Chaenomeles, mis on võetud kreekakeelsetest sõnadest chaïnen (tähendab lõhenemist) ja malea (tähendab õun).

Rosaceae sugukonda kuuluv jaapani küdoonia on väga lihtsalt kasvatatav kevadel õitsev puu. Rustikaalne, talub väga hästi madalaid temperatuure, aklimatiseerudes isegi kuni miinus 25 kraadini. Chaenomeles on kaitsepõõsas, mida kasutatakse peenardes või vastu seina. Selle puit on väga okkaline, kuid õitsemine on suurepärane.

Jaapani küdooniapuid on vähe liike. Kõige autentsem on Chaenomeles japonica, kuid on ka teisi, näiteks Chaenomeles speciosa. Mugavuse huvides nimetatakse neid kõiki "Jaapani küdooniaks", samas kui mõned liigid on pärit Hiinast või Koreast.

Mõned Chaenomeles japonica kultivarid:
       - Umbilicata (roosad lilled)
       - Nivalis (valged lilled)
       - Rubra (erkpunased lilled)
       - Pink Lady (roosad lilled)
       - Cameo (kahekordsed lõheõied)
       - karmiinpunane ja kuldne (punased lilled)
       - Hollandia (punased lilled)
       - Jet Trail (valged lilled)
       - Nicoline (punased lilled)
       - Yukigoten (kahekordsed kollakasrohelised õied)

diverses variétés produites à Palsi talu
diverses variétés produites à Palsi talu
diverses variétés produites à Palsi talu

diverses variétés produites à Palsi talu

Les fruits du cognassier du Japon sont très astringents et ne peuvent donc pas être mangés crus. En revanche, ils ne sont pas toxiques et peuvent être consommés après cuisson comme les coings produits par les cognassiers du genre Cydonia oblonga. dans des gelées par exemple. Ils agrémentent aussi certaines recettes de liqueurs.

Appartenant à la famille des Rosacées, le cognassier du Japon est un arbre à floraison printanière très facile à cultiver. Son premier nom était Cydonia japonica (comme le Cognassier), mais il a été ensuite détaché du genre Cydonia pour appartenir au genre Chaenomeles, tiré du grec chaïnen (qui signifie se fendre) et mâlea (qui signifie pomme).

Rustique, il supporte très bien les faibles températures s’acclimatant même jusqu’à moins 25 degrés. Le chaenomeles est un arbuste défensif utilisé en massif ou contre un mur. Son bois est très épineux mais sa floraison est magnifique.

On compte peu d'espèces de cognassiers du Japon. La plus authentique est le Chaenomeles japonica mais il en existe d'autres comme le Chaenomeles speciosa. Par facilité, ils sont tous appelés "cognassiers du Japon", alors que certaines espèces sont originaires de Chine ou de Corée.

Au cours des années 1980, il a été introduit comme culture fruitière mineure (multipliée par graines), principalement en Lettonie et en Lituanie, et cultivé au maximum sur 400 ha.

Quelques cultivars de Chaenomeles japonica :
      -  Umbilicata (fleurs roses)
      -  Nivalis (fleurs blanches)
      -  Rubra (fleurs rouge vif)
      -  Pink Lady (fleurs roses)
      -  Cameo (fleurs saumon doubles)
      -  Crimson and Gold (fleurs rouges)
      -  Hollandia (fleurs rouges)
      -  Jet Trail (fleurs blanches)
      -  Nicoline (fleurs rouges)
      -  Yukigoten (fleurs jaune-vert doubles)

Propriétés de la plante et des fruits

Rappel : Chaenomeles est un genre d'épineux à feuilles caduques de la famille des Rosacées (sous-famille des Pomoideae).

Les fruits de C. speciosa  et C. japonica ont une large portée dans l'industrie ainsi que dans les médicaments. Non seulement les feuilles et les fruits de la plante C. speciosa et C. japonica, mais aussi diverses autres parties, notamment les racines, les graines, les brindilles d'écorce et les fleurs, font tous l'objet d'essais cliniques depuis longtemps pour guérir de nombreuses maladies humaines. Cependant, les données accessibles au maximum concernant les compositions chimiques et leurs larges propriétés pharmacologiques des parties de plantes de Chaenomeles sont assez limitées, ce qui les rend plus attrayantes pour des enquêtes approfondies.

Pendant des siècles, la plante a été utilisée pour traiter l’anémie, les rhumatismes, la goutte et les maladies cardiovasculaires. Les études de composition chimique des Chaenomeles ont montré la présence de nombreux composés biologiquement actifs, tels que :

  • des composés phénoliques,
  • des acides organiques,
  • des terpénoïdes,
  • des alcools,
  • des cétones
  • des aldéhydes.

Environ 150 produits chimiques ont été caractérisés dans différentes parties de Chaenomeles! 🙃

Le fruit de Chaenomeles a le plus grand potentiel d'application en raison de l'utilisation intensive de médicaments et de sa forte concentration en vitamine C. Des études récentes in vivo et in vitro suggèrent que le fruit de Chaenomeles peut aider au processus de guérison du diabète, des tumeurs, des allergies et des maladies du foie. En outre, la plante possède de nombreuses qualités positives, telles que : effet hépatoprotecteur, propriétés anti-inflammatoires, action antioxydante, effet antimicrobien et neuroprotecteur. Le fruit de Chaenomeles peut favoriser la croissance de la microflore intestinale bénéfique et contribuer à la régulation du poids corporel.

Chaenomeles – health promoting benefits by Watychowicz K, Janda K, Jakubczyk K, Wolska J. Chaenomeles – health promoting benefits. Rocz Panstw Zakl Hig. 2017;68(3):217-227. PMID: 28895387. https://www.researchgate.net/publication/319665331_Chaenomeles_-_health_promoting_benefits

Le coing japonais (Chaenomeles japonica) est l'une des espèces végétales les plus sous-utilisées, car elle possède une valeur nutritive élevée et un impact positif sur la santé humaine. En raison de leur teneur élevée en biocomposés, tels que les phénols, la vitamine C, les triterpènes, les fibres, les acides aminés essentiels et les microéléments, les fruits, les feuilles et les graines constituent d’excellentes matières premières pour la production d’aliments fonctionnels. De plus, leur composition biochimique et leurs propriétés anti-inflammatoires, anticancéreuses et antibactériennes ont élargi leurs utilisations dans le domaine pharmaceutique. De plus, il a été démontré que les déchets de coings après transformation industrielle sont toujours précieux et adaptés à la refabrication et au développement de produits innovants à haute valeur ajoutée, qui peuvent apporter des avantages économiques et écologiques. Ce chapitre présente la composition biochimique et les applications possibles des cultivars Rasa, Darius et Rondo de C. japonica. L'optimisation des paramètres de traitement et d'extraction a été évaluée pour augmenter l'efficacité de l'extraction des composés biologiquement actifs et pour réduire le temps d'extraction et le coût de l'électricité et des solvants nocifs pour l'environnement. De plus, la valeur nutritionnelle et pharmacologique détaillée du coing japonais peut aider à une application plus sélective des organes végétaux. Notre étude a révélé que les cultivars Rasa, Darius et Rondo sont très précieux et offrent de nombreuses nouvelles options d'utilisation, notamment dans les industries alimentaire, cosmétique et pharmaceutique.

book : Fruit Industry Edited by İbrahim Kahramanoğlu and Chunpeng Wan  PUBLISHED November 2nd, 2022  DOI 10.5772/intechopen.98156  ISBN 978-1-80355-448-8  PRINT ISBN 978-1-80355-447-1  EBOOK (PDF) ISBN 978-1-80355-449-5  COPYRIGHT YEAR 2022  NUMBER OF PAGES 154

Japanese Quince Chaenomeles Japonica (Thunb.) Lindl. ex Spach Leaves a New Source of Antioxidants for Food

Le rythme effréné de la vie et la menace croissante de maladies cardiovasculaires, métaboliques et néoplasiques soulignent la demande de produits d'origine naturelle qui pourraient à la fois faire partie d'une alimentation équilibrée et améliorer la santé humaine. Une découverte prometteuse à cet égard est le coing japonais - Chaenomeles japonica. Il s’agit d’une plante ancienne d’origine orientale, mais les connaissances scientifiques à son sujet n’ont commencé que récemment à se développer.

Le but de cette revue est de rassembler des données scientifiques sur la composition chimique et les activités biologiques de Chaenomeles japonica et de donner un aperçu des applications prophylactiques et thérapeutiques possibles de la plante. Les informations recueillies et résumées concernant le coing japonais montrent que les préparations de différentes parties de la plante, notamment les fruits et les feuilles, possèdent des propriétés biologiques qui pourraient avoir une valeur nutritionnelle et médicinale exceptionnelle. Les activités antiinflammatoires, antiprolifératives, antimicrobiennes et modulatrices du métabolisme des glucides dans des études in vitro ainsi que le profil de sécurité, l'influence sur la neuropsychologie et le comportement dans des modèles animaux sont discutés.
Cette revue décrit les effets prophylactiques et thérapeutiques de Chaenomeles japonica, ainsi que la composition chimique qui les sous-tend, et vise à servir de base à des recherches plus approfondies sur le potentiel de la plante médicinale.

Chemical composition and biologic activities of different preparations of Japanese quince (Chaenomeles japonica)

Chaenomeles japonica "Rasa", "Darius" and "Rondo"Chaenomeles japonica "Rasa", "Darius" and "Rondo"Chaenomeles japonica "Rasa", "Darius" and "Rondo"

Chaenomeles japonica "Rasa", "Darius" and "Rondo"

Notre expérience à Palsi talu : Les plants de coings japonais sont relativement sains (mais sensibles au feu bactérien) et se prêtent bien aux méthodes de culture biologique (mais ne peuvent pas rivaliser sans une aide mécanique [arrachage à la main] avec les mauvaises herbes). Le stade juvénile est court, la croissance naine et on peut obtenir un bon rendement des fruits, qui sont riches en jus, en saveur, en polyphénols et en fibres de fruit, et sont vraiment adaptés à la transformation, ce qui contribue au potentiel de notre culture. Les inconvénients sont par exemple que les fruits fermes doivent être cueillis à la main, manipulés avec soin pendant la récolte et ne peuvent pas être consommés frais. Mais le facteur le plus important, c'est probablement celui-ci : les consommateurs apprécient beaucoup la saveur de nos différents produits à base de coings japonais. 😍

Recettes

Nous avons mis au point certaines recettes, mais actuellement nous ne les communiquons pas, afin de ne pas être (mal 😃) copié!

Car ces recettes ont été élaborées après de nombreux essais. Et elles n'existent pas à notre connaissance, après nos multiples recherches sur internet! Mais vous pouvez prendre contact avec nous, nous vendons le résultat de notre travail... ou venez les déguster chez nous.

C'est un vrai régal pour les papilles, et aussi pour votre santé! See on tõeline maiuspala maitsemeeltele ja ka tervisele!

Par exemple, des confitures, bio bien sur, le pot de 300ml pour 7,90€...

Voir les commentaires

Repost0